Donnez vie à vos vacances !

Clansayes

Guide tourisme, vacances & week-end dans la Drôme

Clansayes - Guide tourisme, vacances & week-end dans la Drôme
8.4
5

En bordure de la vallée du Rhône, Clansayes est un charmant petit village du Tricastin, en Drôme provençale, perché sur un piton rocheux jadis fortifié. Bâtie sur ce promontoire, la tour des Templiers, dont la construction remonte au XIIe siècle, est surmontée d'une statue de la Vierge. Haute de 7 mètres, cette dernière fut dressée en 1853 par les villageois eux-mêmes. Au pied du donjon, profitez d'un magnifique point de vue sur le Tricastin et la vallée du Rhône ! La table d'orientation vous permettra de vous repérer au milieu de ce paysage composé de collines boisées, de garrigues et de falaises.

À proximité, sur une jolie placette, l'église Saint-Michel du XIIe siècle vous dévoilera son architecture romane. Encore bien conservée, elle abrite deux chapelles latérales voûtées d'ogives datant du XIIIe siècle.

Les origines de Clansayes sont lointaines et quelques vestiges ont traversé les millénaires. Comme des murs en pierres sèches, typiques du Néolithique, dont il reste quelques traces. Ou encore la salle aux trois niches, creusée à même la roche, qui date de l'âge de bronze.

Informations complémentaires
Clansayes

Clansayes est une commune du département de la Drôme, en région Auvergne-Rhône-Alpes, à 25 km au sud-est de Montélimar.

Son territoire de 14 km² s'échelonne de 87 à 348 m d'altitude, sur la rive gauche du Rhône, au nord-est de Saint-Paul-Trois-Châteaux dont il est limitrophe. Il présente un caractère singulier, composé de collines de grès rouges et ocre, couvert cependant de forêts (40 % de sa superficie) et de zones agricoles (50%). On y cultive la lavande et la vigne (production de vins d'appellation "coteaux du Tricastin") et on y élève des moutons.

Déjà occupé durant la Préhistoire (des vestiges du Néolithique et des gravures rupestres ont été mises au jour), le village que traversait une voie romaine sous l'Antiquité (il en demeure quelques traces) se développe au Moyen Âge. Fortifié, au sommet d'un éperon rocheux, c'est d'abord le siège d'un fief dépendant des évêques de Saint-Paul-Trois-Châteaux qui est rattaché au XIIIe siècle à la baronnie de Grignan.

Un tremblement de terre provoque des dégâts importants en 1772 : il ne demeure alors des fortifications du village médiéval que son donjon…

Parallèlement, sur une colline située au sud-ouest, s'était implantée au XIIIe siècle une commanderie templière de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem dont témoigne une chapelle.

De nos jours, le pittoresque village et son patrimoine, son environnement vallonné et verdoyant jalonné de points de vue sur la vallée du Rhône font le charme de Clansayes (530 habitants). Un détour s'impose !

À voir, à faire

Une découverte du village qui s'est développé à la manière d'un amphithéâtre au sommet d'un coteau rocheux et abrupt permet d'observer quelques vestiges de l'enceinte du XIVe siècle ayant réchappé au séisme de 1772. Cependant, c'est évidemment le donjon haut de 15 m, bâti sur une crête au XIIe siècle, qui reste l'élément le plus spectaculaire de l'ancienne forteresse médiévale. Il se présente sous la forme d'une tour carrée mais les contreforts qui s'adossent sur ses faces et que surmontent des mâchicoulis donnent au chemin de ronde une forme octogonale.

De la terrasse située devant la tour, le visiteur bénéficie d'un point de vue qui englobe Saint-Paul-Trois-Châteaux, les monts du Vivarais et la vallée du Rhône. Une table d'orientation a été aménagée pour se repérer.

Transformé un temps en prison au XVIIe siècle, le donjon est coiffé d'une statue de la Vierge sculptée à l'abbaye d'Aiguebelle et que les villageois ramenèrent et installèrent en 1858.

À proximité, sur une placette, l'église romane Saint-Michel a également été préservée. Sa nef unique et son abside en cul-de-four datent du XIe siècle, mais des chapelles latérales de style gothique ont été ajoutées au XIIIe. Comme le donjon, elle est inscrite à l'Inventaire.

Sur le plan du patrimoine, mais cette fois sur la colline voisine, à voir encore, la chapelle Notre-Dame de Toronne. On y accède par un sentier botanique qui abrite aussi un chemin de croix. Témoignage d'une commanderie des Templiers, elle date du XIIIe siècle et eut longtemps le rang d'église paroissiale. On remarque ses murs épais (jusqu'à plus d'un mètre) et ses matériaux presque grossiers (pierres peu taillées). De style roman, sa nef et son abside que surmonte un clocheton en arc sont éclairées par des fenêtres évoquant des meurtrières.

Enfin, sur la commune, le château Romanin du XIXe siècle se veut un élément de patrimoine plus récent, même si des habitations anciennes et de caractère jalonnent le bourg perché et les hameaux de la commune.

Des visites guidées du village et de la colline de Toronne sont proposées en saison : se renseigner au 04 75 04 07 98.

Les collines, le village perché, les traces paysagères du séisme du XVIIIe siècle ou encore les cultures (lavandes, vignes) peuvent également être appréhendés via des sentiers de randonnée balisés à cet effet.

Sur la commune, sont ainsi accessibles le chemin de "Toronne La Templière" (5,5 km) dédié au patrimoine de la localité et celui des "Plaines de l'Estoc" (2,5 km) qui est consacré surtout aux cultures provençales (lavandes, thym, vignes) et aux zones de garrigue. Dans les deux cas, de splendides panoramas jalonnent les itinéraires. À noter également que Clansayes figure sur le parcours du "Chemin des Arts en Tricastin" et que depuis la commune, des boucles de plus vaste ampleur sont envisageables. Elles incluent par exemple Saint-Paul-Trois-Châteaux ou rallient le Rhône pour rejoindre la ViaRhôna, un itinéraire cyclable et sécurisé de 815 km qui relie le lac Léman à la mer Méditerranée en longeant le fleuve. Cartes et renseignements pour randonnées pédestres et à VTT au 04 75 04 07 98.

Clansayes abrite depuis 1990 le golf de la Drôme Provençale. Au nord du territoire, couvrant une vingtaine d'hectares plantés de pins, d'oliviers, de cyprès, il comprend un parcours de 9 trous (pour un "par" 35) long de 2500 m. Un putting green et une zone de practices sont également à disposition des golfeurs qui apprécient autant le cadre que le parcours lui-même, conçu pour les joueurs chevronnés comme les néophytes. Un restaurant, des gîtes et une piscine sont implantés sur le site. Ouvert toute l'année. Tarif visiteurs : de 32 à 49 euros selon la saison. Informations au 04 75 98 57 03.

Lieux d'intérêt

Lieux de loisirs

Évènements et festivités

Le dernier week-end de juillet, fête communale avec animations ludiques et musicales.

Photos

Vous possédez des photos de Clansayes ? Contribuez à cette section en cliquant sur Modifier

Visites, loisirs et activités aux alentours

Les circuits touristiques, les lieux incontournables, les activités proposées aux enfants et les sports aux environs. Vous connaissez Clansayes ? Contribuez à cette section en cliquant sur Modifier

Restaurants

Chambres d'hôtes

Locations de vacances

Campings

Hôtels

Philippe46 a contribué aux informations présentées sur cette page. Si vous connaissez Clansayes, vous pouvez vous aussi ajouter des informations pratiques ou culturelles, des photos et des liens en cliquant sur Modifier
Vos vacances
Un hôtel
Une location de vacances
Une chambre d'hôtes
Un camping
Une activité de loisirs
Un restaurant
Une voiture de location
Un billet d'avion
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres adaptées.
En savoir plus et paramétrer