Donnez vie à vos vacances !

Montpon-Ménestérol

Guide tourisme, vacances & week-end en Dordogne

Montpon-Ménestérol - Guide tourisme, vacances & week-end en Dordogne
8.0
2

La situation géographique de Montpon-Ménestérol en fait une ville privilégiée. En effet, vous êtes tout près de la forêt de la Double, qui, avec ses paysages verdoyants et ses étangs vous fera découvrir la nature tout en vous adonnant à la randonnée. La paisible rivière Isle offre de nombreux lieux idéaux pour la pêche.

Vous êtes au pays de la gastronomie : les "gourmands" et les "gourmets" pourront se rendre chez les producteurs afin de se régaler de foie gras, confit, magret. Et pourquoi pas à l'automne venu, partir à la recherche de savoureux cèpes.

Les vignobles du Bergeracois et l'appellation prestigieuse Saint-Emilion sont tout proches. Avec l'A89, découvrez le Bordelais et la côte Atlantique en 1h de route. La ville de Montpon-Ménestérol, c'est aussi la douceur de vivre à la campagne, le calme assuré.

Avec une superficie de 4 634 ha, la commune de Montpon-Ménestérol compte environ 5 600 habitants. C'est la plus vaste du canton. Composé de 8 communes et appartenant à l'arrondissement de Périgueux, ce dernier est situé à la frontière du département de la Gironde et s'étale sur une superficie de 22 495 hectares pour une population de presque 10 000 habitants.

Le relief du territoire de Montpon-Ménestérol est largement marqué par son hydrographie. C'est durant l'ère quaternaire que naît l'Isle qui descend du Massif central et qui a creusé sa vallée depuis.

Le centre ville de Montpon ainsi que Ménestérol, situés en bordure de rivière sont relativement plats. Puis en s'éloignant de la rivière au nord comme au sud, on entre dans une zone de coteaux délimitant les bassins versants de l'Isle. Le relief est donc localement plus marqué, passant d'altitudes très faibles à des altitudes pouvant dépasser les 100 m comme c'est le cas au sud de la commune. Bien que se trouvant en Périgord Blanc, le territoire Montponnais n'en possède pas las caractéristiques géologiques fondamentales à savoir un sol calcaire crétacé. Il appartient davantage au paysage de la Double pour le nord de la commune et au Landais pour le sud.

La géologie est caractérisée par de grandes étendues de dépôts tertiaires, déchets d'altération du Massif central (calcaires tendres). Les argiles contenues dans ces sols, ainsi que les faibles déclivités ont permis dès le Moyen Âge, la création de nombreux étangs encore très présents. Les sols étant relativement pauvres, l'agriculture n'est pas prédominante et la forêt a pu largement se développer (chênes, châtaigniers).

Ménestérol était autrefois une commune indépendante, réunie à Montignac. Les trois communes furent regroupées en 1964 pour n'en former qu'une seule : Montpon-Ménestérol-Montignac.

Le nom de la ville est relevé au XIIe siècle sous deux formes latinisées, d'abord dans "Castrum" (château fort) de Montpao en 1170. La forme francisée de Montpont apparaît au XIXe siècle, puis Montpon-sur-l'Isle, Montpont devint Montpon pour ne pas être confondu avec une ville de Saône-et-Loire.

Montpon peut résulter de l'association de l'occitan "mont", venu du latin "mons" et de pau, paon "paon" du latin pavo, pavonis.

Ménestérol était autrefois une commune indépendante, réunie à Montignac. Le nom apparaît à la fin du XIe siècle : "Monesteirol", puis "Monestayrol".

Le nom est issu du bas latin "monasteriolum" (petit monastère). Ménestérol appartient à une série de noms de lieux formés à partir de la désignation d'un bâtiment religieux.

Le nom de Montignac est attesté au XIIIe siècle et représente un nom de personne gallo-romain.

Depuis l'édification du bourg fortifié de Montpon, les limites entre les paroisses de Montpon et de St Martial d'Artenset étaient formées par le ruisseau du Chavat qui servait de douve particulièrement difficile à franchir. Actuellement, ce ruisseau traverse le centre de la ville de Montpon. Il existait deux chapelles à Montpon se trouvant dans le bourg. Elles furent acquises par le gouvernement durant la période révolutionnaire, puis démolies pour l'ouverture de "la nouvelle traverse" qui fut construite au début des années 1800. La principale chapelle devait être celle de la maison noble bâtie par Alain d'Albret au début du XIVe siècle que l'on nommait Château de Montpon. Cette chapelle devait se trouver sur la place des 3 Frères Laplagne. L'autre chapelle de St Roch devait se trouver dans l'entrée de Montpon en venant de Bordeaux dans le quartier qui porte encore le nom de ce saint dans le voisinage de la Poste actuelle.

L'entrée du bourg de Montpon par la porte de Libourne en 1827 était dans l'actuel bourg de Montpon le croisement de la "route de l'Isle" qui, sur la rive gauche descend vers l'Isle, et sur la droite le chemin qui longeait les murailles de la ville et qui va actuellement vers l'église rejoindre la route de Ste Foy en passant derrière la mairie. Ce chemin devait être le chemin principal de Bordeaux à Périgueux avant l'ouverture de la route 89. Il contournait le bourg de Montpon. Après avoir croisé le chemin de Ste Foy qui sortait du bourg fortifié par la porte du même nom, plus au nord pour passer dans ce qu'est encore l'ancienne agglomération du Sérailler. En 1827, les murailles vétustes de la ville étaient encore debout, l'église pas encore construite, elle ne le sera qu'en 1834.

En 1889, le centenaire de la République française est marqué à Montpon par l'érection d'un buste de la République. Ce buste en fonte, placé sur sa colonne se trouve place Gambetta.

La Chartreuse de Vauclaire fut fondée au XIVe siècle. Les Anglais disputant aux catholiques l'empire du monde, les factieux de l'aristocratie en 1614, les factieux de la démocratie en 1795, tous furent impitoyables pour les moines. Ils chassèrent les uns et massacrèrent les autres. Aux époques de dévastation succédaient les époques de splendeur. Il existait en face de l'abbaye un bac à usage personnel afin que les chartreux puissent se rendre dans leurs terres. Les fils de Bruno rachetèrent l'abbaye de Vauclaire en 1858, reprenant la tradition des lieux. Au début du XXe siècle, les chartreux avaient commencé la construction d'un pont en béton pour remplacer le bac ; ils n'eurent pas le temps de l'achever avant d'être chassés. En 1905, un gouvernement sectaire chassera les chartreux de leur abbaye, ils seront proscrits, leurs biens seront vendus. Pendant la guerre 14-18, la chartreuse de Vauclaire sera organisée en hôpital par l'armée américaine. Plus tard, elle sera agrandie et transformée en hôpital psychiatrique.

Le château de Puy-Chalus se dressait sur une colline abrupte et dégagée. De nombreuses poteries et monnaies ont été trouvées dans les ruines il y a 100 ans. Plusieurs médailles à l'effigie de l'Empereur Probus, déposées à l'Académie de Bordeaux, firent admettre que l'oppidum de Puy-Chalus avait été construit sous cet empereur (une petite lampe gallo-romaine a été trouvée en 1891, au Puy-Chalus par M. Barbancey alors maire de Montpon). Des hauteurs où il se dressait, il surveillait, outre le proche couloir de l'Isle, un immense enchevêtrement de collines, région frontière qui fut, à cause de l'occupation anglaise, parmi les plus disputées. Le château fut pillé par les anglais fin XIVe. Il ne reste plus rien aujourd'hui de "l'oppidum" romain devenu forteresse féodale.

Suzanne Henriette Foix de Candalle, personnalité bien connue de Montpon aurait fondé un hôpital vers 1688 qui se serait trouvé aux alentours de la Mairie. Elle a porté le titre de Dame de Montpon et resta à la tête de la seigneurie de Montpon de 1671 à sa mort en 1706. Elle était née au château de Gurson en 1618 et mourût dans son château de Montpon. La ville ne sait pratiquement rien de son château, on sait seulement par la tradition, appuyée sur quelques vestiges de pierre, que le château de Montpon était situé vers le centre ville actuel, sur le côté gauche de la nationale 89, tout près du pont sous lequel passe le petit ruisseau du Chavat, proche de la rivière. Les maisons modernes, bâties sur une partie de son emplacement reposent sur ces anciens fondements très reconnaissables. On y trouve la trace et la direction de souterrains aujourd'hui obstrués, longeant la direction du ruisseau sous la chaussée de la grand route, en amont, et communiquant sans doute en aval avec la rivière de l'Isle.

Jusqu'en 1801, la localité de Montpon n'était qu'une section de la paroisse de Ménestérol. Lorsqu'elle fut érigée en commune, le Conseil Municipal se préoccupa en 1820 de doter la communauté d'une nouvelle église et d'un presbytère ; la construction de l'église dédiée à Notre Dame de l'Assomption s'effectuera de 1833 à 1836. En 1848, la nef pourvue d'un clocher fut agrandie à l'Ouest d'une chapelle. Après 1912, les menuiseries usagées seront remplacées par des vitraux. Elle possède un orgue de 1840 construit par un facteur inconnu.

L'église de Ménestérol est dédiée à St Pierre-Es-Liens. Paroisse comprenant Montpon sous l'ancien régime, localité rattachée à Montpon érigée en commune à la révolution, séparée de Montpon et instituée commune à part entière en 1864, de nouveau rattachée à Montpon en 1964. Protégée au titre des Monuments Historiques depuis 1926. Cette église possède un orgue construit en 1978 dans une esthétique Nord-Allemande.

L'église de Montignac, construite en 1554, tombée en ruine et reconstruite par l'abbé Gouzot en 1857. A côté de l'église, se dresse un mystérieux tumulus conique, une tradition orale le désigne comme "le tombeau de Waïffre" (Duc d'Aquitaine qui s'est battu contre Pépin le Bref pour conserver l'Aquitaine du VIIIe siècle. L'emplacement marquerait l'endroit où le Duc a péri).

Sources : Montpon-Ménestérol en Périgord par Marc Chassaing / Les églises du Ribéracois par Jean Secret / Dictionnaire des noms de lieux du Périgord par Chantal Tané et Christian Hordé / La Chartreuse de Vauclaire par l'Abbé Gouzot.

Modifier

Informations géographiques

CommuneMontpon-Ménestérol
Code postal24700
Label touristique
Latitude45.0092740 (N 45° 0’ 33”)
Longitude0.1620000 (E 0° 9’ 43”)
AltitudeDe 22m à 130m
Superficie46.34 km²
Population5547 habitants
Densité119 habitants/km²
PréfecturePérigueux (63 km, 43 min)
Code Insee24294
IntercommunalitéCC Isle Double Landais
DépartementDordogne
TerritoiresAquitaine, Périgord
RégionNouvelle-Aquitaine

Villes & villages les plus proches

Saint-Martial-d'Artenset3.6 km (4 min)
Ménesplet4.8 km (7 min)
Saint-Rémy8.3 km (9 min)
Eygurande-et-Gardedeuil8.5 km (10 min)
Saint-Barthélemy-de-Bellegarde9 km (9 min)
Saint-Laurent-des-Hommes9.1 km (11 min)
Le Pizou9.4 km (11 min)
Moulin-Neuf9.4 km (11 min)
Saint-Sauveur-Lalande9.5 km (15 min)
Saint-Martin-de-Gurson10.2 km (14 min)
Carsac-de-Gurson11.2 km (15 min)
Villefranche-de-Lonchat11.5 km (12 min)
Saint-Géraud-de-Corps11.9 km (14 min)
Saint-Antoine-sur-l'Isle12 km (12 min)
Saint-Méard-de-Gurçon12.2 km (12 min)

À voir, à faire

Lieux d'intérêt

Monuments
Points information
Transports

Évènements et festivités

Concours de Pêche au Coup
Tour d'Escalade
Concours de Chansons Françaises MIREDORAMA
Collecte de Sang
Baptême de Plongée
Brocante-Vide-Grenier
Finale Concours de Chansons Françaises MIREDORAMA
Concours de Pêche au Coup Pour Enfants
Concours de Pêche au Coup
8ème Grande Bourse d'Échange Voitures-Motos

Photos

Base de loisirs de Chandos
Base de loisirs de Chandos
Voir la photo
Baignade - Chandos
Baignade - Chandos
Voir la photo
Pont - Chandos
Pont - Chandos
Voir la photo
Vélo - Chandos
Vélo - Chandos
Voir la photo
Plage - Chandos
Plage - Chandos
Voir la photo
Bateaux électriques
Bateaux électriques
Voir la photo
Bibliothèque
Bibliothèque
Voir la photo
Concert
Concert
Voir la photo
Piscine
Piscine
Voir la photo

Météo

Mercredi 19 juillet
Min. 13°C - Max. 31°C
Jour
Nuit
Jeudi 20 juillet
Min. 18°C - Max. 30°C
Jour
Nuit
Vendredi 21 juillet
Min. 17°C - Max. 32°C
Jour
Nuit

Visites, loisirs et activités aux alentours

Activités de loisirs

NomType d'activitéTarifVille
Visite du Moulin de Porchères et atelier de pain
Culture et pédagogie8 € à 10 € Porchères (13 km)
Balade au fil de l'eau sur la Dordogne
Nature et grand air10 € à 45 € Port-Sainte-Foy-et-Ponchapt (18.9 km)
Découverte de la Dordogne en canoë ou kayak
Sensations sportives10 € à 18 € Pessac-sur-Dordogne (22 km)
Parcours Aventure Accrozarbres
Sensations sportives7 € à 20 € Eyraud-Crempse-Maurens (22 km)
Visite d'un moulin à huile de noix et dégustation
Saveurs du terroirGratuitNeuvic (24 km)

Balades

NomType de baladeDifficultéDuréeCommune de départ
Boucle du Ruisseau Chaud Ménesplet
Randonnée pédestreFacile50 minMénesplet (4.4 km)
Boucle de la Madeleine - Moulin Neuf
Randonnée pédestreFacile3h00Moulin-Neuf (7.5 km)
Boucle des 2 écluses Le Pizou
Randonnée pédestreFacile2h20Le Pizou (7.8 km)
Boucle des étangs du Jard Saint Barthélémy
Randonnée pédestreFacile2h25Saint-Barthélemy-de-Bellegarde (8.4 km)
Dans la roue de Lawrence d'Arabie Etape 2 Mussidan-Périgueux
Circuit VTCFacile4h00Mussidan (15.4 km)

Restaurants

Chambres d'hôtes

Locations de vacances

Campings

Hôtels

Betty et Office de Tourisme du Pays Montponnais ont contribué au guide touristique de la commune de Montpon-Ménestérol présenté sur cette page. Si vous connaissez Montpon-Ménestérol, vous pouvez vous aussi ajouter des informations pratiques ou culturelles, des photos et des liens en cliquant sur Modifier
Vos vacances
Un hôtel
Une location de vacances
Une chambre d'hôtes
Un camping
Une activité de loisirs
Un restaurant
Une voiture de location
Un billet d'avion
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres adaptées.
En savoir plus et paramétrer