Donnez vie à vos vacances !

Masevaux-Niederbruck

Guide tourisme, vacances & week-end dans le Haut-Rhin

Masevaux-Niederbruck - Guide tourisme, vacances & week-end dans le Haut-Rhin
8.4
12

Masevaux :

Masevaux est situé dans la vallée la plus méridionale des Vosges dominée par le Ballon d'Alsace à 1247 m et la Haute Bers à 1250 m d'altitude.

Avec son centre ville piéton, Masevaux est devenue une ville très accueillante. Ville à 4 fleurs, elle a reçu le grand prix national du fleurissement depuis 2000 et la fleur d'Or en 2015 !

Les origines de Masevaux remontent au VIIIe siècle. La petite ville de Masevaux fut pendant la grande guerre le centre de l'administration militaire, la capitale de l'Alsace reconquise. Elle accueillit de ce fait de nombreuses personnalités : le Président de la République, le Roi d'Italie, Georges Clemenceau, les Maréchaux Joffre et Pétain, de nombreux Généraux... Masevaux sut se montrer digne de cet honneur car près de 180 de ses fils s'engagèrent volontairement dans l'armée française.

Niederbruck :

Le village est signalé pour la première fois dans un document écrit en 1482 sous le nom de Niederbruckhen. Plus tard les archives mentionnent en 1568 Niderpruckhen, en 1961 Niederbrucken et en 1776 Brucken. Cette dernière dénomination, qui se trouve dans le nom de Bruckenwald, était encore en usage au début du XXe siècle. Le village tient donc son nom du pont de la Doller.

A croire certains auteurs, dans l'antiquité un chemin quittait la voie romaine Mandeure - Wittelsheim, soit à Rougemont, soit à Soppe-le-Haut, pour rejoindre, à l'emplacement du cimetière actuel, l'agglomération appelée plus tard Masevaux, et se prolongeant sur la même rive de la Doller, traversait le territoire où se situe la commune de Niederbruck, pour rejoindre l'arrière-vallée. Les noms de Niederbruck et de Oberbruck donnent à penser qu'un chemin très ancien empruntait deux ponts, l'un sur la Doller, à Niederbruck, et l'autre à Oberbruck sur le torrent descendant du vallon, pour rejoindre Rimbach et, peut-être, au-delà, la route de Lorraine par le Ruchberg ou le Gratzen.

De quel siècle date l'agglomération de Niederbruck ? Peut-être y eut-il quelque construction à l'embouchure du Glasenbach dès l'origine de l'abbaye de Masevaux, au VIIIe siècle. Il paraît en effet improbable que les comtes d'Alsace aient fondé un couvent de femmes à l'entrée d'une vallée sauvage, hantée seulement par les loups et les ours. Les Francs semblent avoir laissé leur marque dans les dénominations de lieux (les nombreux Gesick, Burn ; l'usage du féminin die Bach au lieu der Bach…) et dans le patronage des anciennes églises de Masevaux : St Martin et St Léger.

En dialecte, Niederbruck se dit Nederbrucka, transcrit, Niederbruckhen en 1482. Or en Alsace la grande majorité des noms d'agglomération se terminant ainsi dans la langue parlée, deviennent des -heim dans la langue écrite. Pensons à Guewenheim, Sentheim, Wittelsheim… Il n'est donc pas exclus que Niederbruckhen signifiait à l'origine le Heim, la localité près du pont.

A ses débuts le hameau était habité par les agriculteurs-éleveurs qui défrichaient peu à peu la forêt pour créer des champs, des pâtures, des prés. Des lieux-dits indiquent que l'abbaye et le château du Ringelstein de Masevaux y avaient des biens, peut-être exploités par des serviteurs habitant le village : Schlossmatte, Schlossacker, Stiftsacker…

Dans de nombreux endroits de la montagne on peut trouver de petites terrasses au sol noirci : il s'agit d'anciens emplacements de meules de charbonniers. Le vallon de la Kohlgrube (fosse aux charbonniers ou aux charbonnages) fut jusqu'il y a une vingtaine d'années une série de prés entre ceux de la Schlossmatte et ceux de l'Entzenbach. D'ailleurs en ce dernier endroit vivait en 1737 un charbonnier du nom de Jean-Caspar Battmann exerçant encore son activité de bûcheron-défricheur.

Le troupeau communal, conduit par un berger habitant le Hirtenhus jusqu'à la fin du XIXe siècle, montait tous les matins par le Hirtenweg pâturer sur les hauteurs largement déboisées entre le Glasenbach et le Denneberg, donc le Heidel, le Bruckenwald et la Rhone.

Les terrasses de culture montaient assez haut : jusqu'aux contreforts du Triwelskopf et Rischbourg (au-dessus de la Haule), qui sont couverts actuellement de forêts.

Dès le début du XIXe siècle l'élevage et l'agriculture régressèrent, l'industrie fournissant un gagne-pain à une partie croissante de la population.

En 1797 l'atelier de cotonnades de Jacques Vetter emploie 30 tisserands et 4 teinturiers. Il y avait aussi quelques tisserands à domicile. En 1822 Thiébaud Jenn emploie dans un atelier similaire 8 ouvriers.

En 1773 est signalé un moulin à blé à 2 roues hydrauliques. En 1785 est créée une taillanderie (fabriquant des couteaux, des haches, des instruments aratoires, etc.). Ces deux établissements, ainsi qu'un foulon à 2 roues (atelier de foulage de tissu) sont acquis, alors qu'ils tombaient en ruines, par la société Witz, Steffan, Oswald et Cie. C'était en l'année 1809, sous le premier empire.

Les nouveaux propriétaires, originaires de Mulhouse, installèrent deux martinets pour la fabrication de chaudières, chaudrons, ustensiles divers, barres et planches. Le cuivre et le zinc venaient de Russie, voire d'Amérique, via Lyon. L'entreprise se développa rapidement. En 1882 elle est la première de France à utiliser le procédé du trait jaune, dit faux or, ou du trait d'argent faux (enrobage de fils de cuivre d'un fin manchon d'or ou d'argent). En 1824 fut crée un laminoir de zinc et de laiton dans une ancienne scierie située en aval (actuellement Golly).

En 1826 l'usine emploie une centaine d'ouvriers. En 1838 acquisition par M. Warnod de la taillanderie d'André Wider, située sur le Glasenbach à l'emplacement du local des pompiers construit en 1952. En 1844, après que les sieurs Oswald et Warnod en eurent pris la direction, l'usine emploie environ 100 personnes. Après l'annexion de l'Alsace par l'Allemagne en 1871, l'usine qui était en pleine prospérité, arrêta son activité du fait l'émigration de la famille Warnod. Xavier et Joseph Vogt, qui possédaient une fonderie à Masevaux (et d'autres entreprises à Soultz et à Mulhouse) achetèrent l'usine et y installèrent une fonderie de bronze et de laiton, puis une tréfilerie et une robinetterie et enfin se spécialisèrent dans la fabrication de rouleaux d'impression de tissus. En 1914 Vogt s'associa avec Charpentier de Valdoie et en 1933 avec Goguel de Montbéliard. Après des autres associations successives avec la Compagnie Française des Métaux, avec les Tréfileries et Laminoires du Havre, la Société Cuivres et Alliages et le groupe Péchiney, l'usine est depuis reprise par le Groupe KME. Elle compte à ce jour 150 salariés.

Après le détournement, en 1970, de la route départementale et le démantèlement, en 1971, de la ligne de chemin de fer qui depuis 1901 avait favorisé l'activité de l'usine, cette dernière s'est agrandie en 1973 d'un nouveau bâtiment et occupe désormais presque tout le thalweg.

Le village de Niederbruck doit, entre autres, à l'industriel Joseph Vogt qui en a été le maire pendant 28 ans (de 1891 à 1919) sa chapelle (pose de la première pierre le 12 mai 1913), et, sur le rocher de l'Eichstein, bien visible de la route, la statue de la Vierge à l'enfant. Elle a été exécutée par le célèbre sculpteur parisien Bourdelle, en 1923, à la suite d'un voeu fait par la famille Vogt pendant la guerre de 1914-18. Cette statue compte parmi les 100 chefs-d'oeuvres de France, à en croire l'intitulé d'une exposition de photographies, où elle figurait.

L'actuelle chapelle en remplace une autre construite après 1728, à la suite d'une pétition des dix-huit chefs de famille du village à l'évêque de Bâle. Selon la tradition il y aurait déjà eu après la guerre de trente ans une chapelle, sans doute minuscule, dans le village.

La pétition de 1728 demandait aussi l'autorisation de pouvoir employer une personne qui enseignerait les enfants et présiderait aux exercices de dévotion à la chapelle. Une autre pétition de 1774 au même évêque de Bâle, nous apprend que c'est l'ermite Jean Schmit qui assure les fonctions décrites plus haut. Avec l'accord du curé de Masevaux, les habitants de Niederbruck désirent le garder à vie.

"L'ancienne chapelle" comme on l'appelait alors, a été gravement endommagée le jour même de la libération du village, le 27 novembre 1944, par le dynamitage du beau pont qui d'un seul arc traversait la Doller et qui datait des premières années du siècle. Ce qui restait de la chapelle a été rasé et le terrain égalisé. Les trois vieux tilleuls entre les deux ponts rappellent la petite place devant l'ancienne chapelle.

Comme nous l'avons vu, une école fonctionne à Niederbruck depuis 1730 environ. Comme en 1842 l'école, conçue pour 60 élèves, s'avérait trop petite pour les 80 qui la fréquentaient, elle a été remplacée par une plus grande. C'est certainement l'école élémentaire actuelle. Une photographie de la fin du siècle dernier présente encore 80 écoliers. On sait que vers 1850, c'est une religieuse qui enseignait à Niederbruck.

Niederbruck comptait vers 1800 240 habitants, en 1975 305 et à l'heure actuelle environ 465 grâce aux nouvelles constructions.

Si pendant environ mille ans la langue du peuple était l'alémanique, depuis une trentaine d'années la majorité des gens ne parlent plus que le français entre eux.

Le 1er janvier 2016, la commune de Niederbruck a fusionné avec la commune de Masevaux, devenant la commune nouvelle de Masevaux-Niederbruck.

Modifier

Informations géographiques

CommuneMasevaux-Niederbruck
Code postal68290
Label touristique
Latitude47.7745580 (N 47° 46’ 28”)
Longitude6.9964780 (E 6° 59’ 47”)
AltitudeDe 395m à 1190m
Superficie26.99 km²
Population3861 habitants
Densité143 habitants/km²
PréfectureColmar (58 km, 52 min)
Code Insee68201
IntercommunalitéCC de la Vallée de la Doller et du Soultzbach
DépartementHaut-Rhin
TerritoireAlsace
RégionGrand Est

Villes & villages les plus proches

Sickert2.3 km (4 min)
Lauw3 km (5 min)
Wegscheid4.7 km (6 min)
Kirchberg4.8 km (6 min)
Sentheim5.6 km (9 min)
Oberbruck6.5 km (10 min)
Rougemont-le-Château6.5 km (10 min)
Dolleren7.4 km (9 min)
Leval7.6 km (12 min)
Petitefontaine7.6 km (10 min)
Le Haut Soultzbach7.7 km (11 min)
Bourbach-le-Haut7.9 km (15 min)
Romagny-sous-Rougemont8.4 km (14 min)
Rimbach-près-Masevaux8.6 km (14 min)
Bourbach-le-Bas8.8 km (13 min)

À voir, à faire

Masevaux :
Niederbruck :

Lieux d'intérêt

Points information

Évènements et festivités

Masevaux :
Niederbruck :

Photos

Masevaux - Place Clemenceau
Masevaux - Place Clemenceau
Voir la photo
Panorama sur Niederbruck depuis la Vierge d'Alsace (© J.E)
Panorama sur Niederbruck depuis la Vierge d'Alsace (© J.E)
Voir la photo
Niederbruck - Fontaine fleurie (© J.E)
Niederbruck - Fontaine fleurie (© J.E)
Voir la photo
Niederbruck - Ferme auberge de l'Entzenbach
Niederbruck - Ferme auberge de l'Entzenbach
Voir la photo
Village de Niederbruck vu du rocher de la Vierge d'Alsace
Village de Niederbruck vu du rocher de la Vierge d'Alsace
Voir la photo
Niederbruck - Ferme auberge du Bruckenwald
Niederbruck - Ferme auberge du Bruckenwald
Voir la photo
Niederbruck - La rivière de la Doller en automne
Niederbruck - La rivière de la Doller en automne
Voir la photo
Chapelle-pèlerinage Notre-Dame de Houppach (© Jean Espirat)
Chapelle-pèlerinage Notre-Dame de Houppach (© Jean Espirat)
Voir la photo
La Doller
La Doller
Voir la photo
Masevaux - Hôtel de Ville
Masevaux - Hôtel de Ville
Voir la photo
Masevaux - Rue piétonne
Masevaux - Rue piétonne
Voir la photo
Masevaux - Abbaye
Masevaux - Abbaye
Voir la photo
La Doller
La Doller
Voir la photo
Chapelle-pèlerinage Notre-Dame de Houppach (© Jean Espirat)
Chapelle-pèlerinage Notre-Dame de Houppach (© Jean Espirat)
Voir la photo
Retable de Notre-Dame de Houppach (© Jean Espirat)
Retable de Notre-Dame de Houppach (© Jean Espirat)
Voir la photo
Cul-de-lampe dans la chapelle Notre-Dame de Houppach (© Jean Espirat)
Cul-de-lampe dans la chapelle Notre-Dame de Houppach (© Jean Espirat)
Voir la photo
Cul-de-lampe, chapelle Notre-Dame de Houppach (© Jean Espirat)
Cul-de-lampe, chapelle Notre-Dame de Houppach (© Jean Espirat)
Voir la photo
Cul-de-lampe, chapelle Notre-Dame de Houppach (© Jean Espirat)
Cul-de-lampe, chapelle Notre-Dame de Houppach (© Jean Espirat)
Voir la photo
Chapelle Notre-Dame de Houppach (© Jean Espirat)
Chapelle Notre-Dame de Houppach (© Jean Espirat)
Voir la photo
Chapelle Notre-Dame de Houppach (© Jean Espirat)
Chapelle Notre-Dame de Houppach (© Jean Espirat)
Voir la photo
Chapelle Notre-Dame de Houppach (© Jean Espirat)
Chapelle Notre-Dame de Houppach (© Jean Espirat)
Voir la photo
Chapelle Notre-Dame de Houppach (© Jean Espirat)
Chapelle Notre-Dame de Houppach (© Jean Espirat)
Voir la photo
Niederbruck - Salle polyvalente
Niederbruck - Salle polyvalente
Voir la photo
Niederbruck - La chapelle Saint-Wendelin de Niederbruck
Niederbruck - La chapelle Saint-Wendelin de Niederbruck
Voir la photo
Niederbruck - La chapelle Saint-Wendelin de Niederbruck
Niederbruck - La chapelle Saint-Wendelin de Niederbruck
Voir la photo
Niederbruck - La Vierge d'Alsace d'Antoine Bourdelle
Niederbruck - La Vierge d'Alsace d'Antoine Bourdelle
Voir la photo
Niederbruck - Le village de Niederbruck vu du ciel
Niederbruck - Le village de Niederbruck vu du ciel
Voir la photo
Niederbruck - Plan de la commune de Niederbruck
Niederbruck - Plan de la commune de Niederbruck
Voir la photo
Chapelle de l'ancienne abbaye de Masevaux (© J.E)
Chapelle de l'ancienne abbaye de Masevaux (© J.E)
Voir la photo
Clé de voûte, datée, dans la ville (© J.E)
Clé de voûte, datée, dans la ville (© J.E)
Voir la photo
Ecole les Abeilles à Masevaux (© J.E)
Ecole les Abeilles à Masevaux (© J.E)
Voir la photo
Écusson au-dessus de la porte de l'ancienne abbaye de Masevaux (© J.E)
Écusson au-dessus de la porte de l'ancienne abbaye de Masevaux (© J.E)
Voir la photo
Façade et clocher de l'église Saint-Martin de Masevaux (© J.E)
Façade et clocher de l'église Saint-Martin de Masevaux (© J.E)
Voir la photo
Temple de Masevaux (© J.E)
Temple de Masevaux (© J.E)
Voir la photo
Façade de l'ancienne abbaye de Masevaux (© J.E)
Façade de l'ancienne abbaye de Masevaux (© J.E)
Voir la photo
Fontaine, place Clémenceau, Masevaux (© J.E)
Fontaine, place Clémenceau, Masevaux (© J.E)
Voir la photo
Fontaine, place des Alliès, Masevaux (© J.E)
Fontaine, place des Alliès, Masevaux (© J.E)
Voir la photo
Fonts baptismaux de l'église de Masevaux (© J.E)
Fonts baptismaux de l'église de Masevaux (© J.E)
Voir la photo
La Doller à Masevaux (© J.E)
La Doller à Masevaux (© J.E)
Voir la photo
Fontaine aux dauphins - Masevaux (© J.E)
Fontaine aux dauphins - Masevaux (© J.E)
Voir la photo
Mairie de Masevaux (© J.E)
Mairie de Masevaux (© J.E)
Voir la photo
Orgue Kern, dans l'église de Masevaux (© J.E)
Orgue Kern, dans l'église de Masevaux (© J.E)
Voir la photo
Maison avec porte ornementée - Masevaux (© J.E)
Maison avec porte ornementée - Masevaux (© J.E)
Voir la photo
Nef de l'église de Masevaux (© J.E)
Nef de l'église de Masevaux (© J.E)
Voir la photo
Passerelle couverte sur la Doller, à Masevaux (© J.E)
Passerelle couverte sur la Doller, à Masevaux (© J.E)
Voir la photo
Petite fontaine avec Vierge, et colonne gravée et datée de 1861, dans la ville de Masevaux (© J.E)
Petite fontaine avec Vierge, et colonne gravée et datée de 1861, dans la ville de Masevaux (© J.E)
Voir la photo
Porte latérale de l'ancienne abbaye de Masevaux (© J.E)
Porte latérale de l'ancienne abbaye de Masevaux (© J.E)
Voir la photo
Rue du général De Gaulle, piétonnière - Masevaux (© J.E)
Rue du général De Gaulle, piétonnière - Masevaux (© J.E)
Voir la photo
Statuette, contre le mur du chœur de l'église de Masevaux (© J.E)
Statuette, contre le mur du chœur de l'église de Masevaux (© J.E)
Voir la photo
Tête sur la façade de la mairie de Masevaux (© J.E)
Tête sur la façade de la mairie de Masevaux (© J.E)
Voir la photo
Tête sur la façade de la mairie de Masevaux (© J.E)
Tête sur la façade de la mairie de Masevaux (© J.E)
Voir la photo
Tête sur la façade de la mairie de Masevaux (© J.E)
Tête sur la façade de la mairie de Masevaux (© J.E)
Voir la photo
Tête sur la façade de la mairie de Masevaux (© J.E)
Tête sur la façade de la mairie de Masevaux (© J.E)
Voir la photo
Tête sur la façade de la mairie de Masevaux (© J.E)
Tête sur la façade de la mairie de Masevaux (© J.E)
Voir la photo
Tourelle d'angle de l'ancienne abbaye de Masevaux (© J.E)
Tourelle d'angle de l'ancienne abbaye de Masevaux (© J.E)
Voir la photo
Niederbruck - Chapelle Saint-Wendelin (© J.E)
Niederbruck - Chapelle Saint-Wendelin (© J.E)
Voir la photo
La Vierge d'Alsace, vue de Niederbruck (© J.E)
La Vierge d'Alsace, vue de Niederbruck (© J.E)
Voir la photo
Informations sur la Vierge d'Alsace (© J.E)
Informations sur la Vierge d'Alsace (© J.E)
Voir la photo
La Vierge d'Alsace (© J.E)
La Vierge d'Alsace (© J.E)
Voir la photo
Niederbruck - La mairie (© J.E)
Niederbruck - La mairie (© J.E)
Voir la photo
Panneau sur le socle de la Vierge d'Alsace (© J.E)
Panneau sur le socle de la Vierge d'Alsace (© J.E)
Voir la photo
Panorama sur la vallée de la Doller, depuis la Vierge d'Alsace (© J.E)
Panorama sur la vallée de la Doller, depuis la Vierge d'Alsace (© J.E)
Voir la photo

Météo

Dimanche 17 février
Min. 0°C - Max. 14°C
Jour
Nuit
Lundi 18 février
Min. -1°C - Max. 14°C
Jour
Nuit
Mardi 19 février
Min. 0°C - Max. 11°C
Jour
Nuit

Visites, loisirs et activités aux alentours

Activités de loisirs

NomType d'activitéTarifVille
Voyage dans le train à vapeur Thur Doller
Divertissements9 € à 11 € Cernay (12 km)
Visite d'une mine de cuivre
Culture et pédagogie11 € Le Thillot (21 km)
Parc du Petit Prince
Divertissements15 € à 20 € Ungersheim (24 km)
Visite de l'entreprise de matériel de cuisine Cristel
Culture et pédagogieGratuitFesches-le-Châtel (29 km)
Visite du domaine Rieflé-Landmann
Saveurs du terroirGratuitPfaffenheim (32 km)

Balades

NomType de baladeDifficultéDuréeCommune de départ
Visite du coeur historique
Visite de villageFacile1h00Masevaux-Niederbruck
Chalet du Sattelboden
Randonnée pédestreMoyenne3h00Masevaux-Niederbruck
Lac du Lachtelweiher
Randonnée pédestreMoyenne2h30Kirchberg (3.8 km)
Circuit des 3 lacs
Randonnée pédestreMoyenne4h40Rimbach-près-Masevaux (6.6 km)
Tour du lac
Randonnée pédestreFacile1h00Sewen (7.7 km)

Restaurants

Chambres d'hôtes

Locations de vacances

Campings

Hôtels

www.ot-masevaux-doller.frOffice de Tourisme de Masevaux
www.masevaux.frVille de Masevaux
Mairie de Masevaux, Office de Tourisme de Masevaux, Armmmtahp, Jaeger Jacques, Mairie de Niederbruck, Jean Espirat et Aurélie Behra ont contribué au guide touristique de la commune de Masevaux-Niederbruck présenté sur cette page. Si vous connaissez Masevaux-Niederbruck, vous pouvez vous aussi ajouter des informations pratiques ou culturelles, des photos et des liens en cliquant sur Modifier
Vos vacances
Un hôtel
Une location de vacances
Une chambre d'hôtes
Un camping
Une activité de loisirs
Un restaurant
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres adaptées.
En savoir plus et paramétrer