Donnez vie à vos vacances !

Sare

Guide tourisme, vacances & week-end dans les Pyrénées-Atlantiques

Sare - Guide tourisme, vacances & week-end dans les Pyrénées-Atlantiques
8.8
4

Au pied du massif de la Rhune, dans le Pays basque, l'on ne manquera pas de faire une halte dans le beau village de Sare. Ses maisons traditionnelles, son fronton de pelote, sa majestueuse église Saint-Martin aux trois étages de galeries en chêne et son environnement préservé sont autant d'attraits qui font le charme des lieux.

Ouverte au public, la pittoresque maison Ortillopitz, datée du XVIIe siècle, vous propose de découvrir la vie basque d'autrefois, à travers la visite du chai dédié au cidre, de la vaste cuisine, du bureau-salle de réception de l'armateur, des chambres, du grenier, mais aussi du verger et du potager à l'ancienne.

Informations complémentaires
Sare

Sare est une localité des Pyrénées-Atlantiques, en région Nouvelle-Aquitaine.

Au cœur du Pays basque, le village est adossé à la montagne pyrénéenne : d'une superficie de quelque 50 km², le territoire communal partage 25 km de frontière avec l'Espagne au sein de laquelle il est à demi enclavé, et son point le plus élevé culmine à plus de 800 mètres, contre 25 pour le plus bas.

Quant à la mer (l'océan Atlantique), elle n'est distante que d'une quinzaine de kilomètres (Saint-Jean de Luz).

Membre de l'association des Plus beaux villages de France, Sare compte un peu plus de 2500 habitants et son activité fut longtemps liée à l'agriculture pastorale (élevage sur les pâturages de montagne). Une mine fut également exploitée dès le Moyen Âge en raison du caractère géologique du sous-sol, où des grottes ont été mises au jour.

Plus récemment, une unité de traitement de la laine a été implantée.

Pour autant, si le passé fut parfois tragique (déportation des habitants sous la Révolution soupçonnés d'entretenir des liens avec les Navarrais frontaliers puis percée ennemie menée par les Anglais lors de la guerre d'indépendance espagnole), Sare est désormais une localité prisée pour son patrimoine naturel et bâti, qui en fait une étape touristique de premier choix.

À voir, à faire

A l'extérieur du village qu'aimaient fréquenter Napoléon III et Édouard VII et que le romancier Pierre Loti prit pour modèle dans "Ramuntcho", une découverte des montagnes qui le dominent s'impose. On peut débuter par la Rhune, qui culmine à 905 m, et qui offre un panorama remarquable sur les côtes. A pied, il faut compter au moins deux heures…

Moins élevé, le col de Lizarrieta (441 m) est réputé pour sa faune (palombes) et sa forêt (chênes). A éviter en période de chasse (octobre et novembre).

Enfin, le site de Lezeko Gaina, refuge de moult espèces protégées, alterne crêtes et vallons.

Cet ensemble montagnard est évidemment propice à la randonnée (à pied, à cheval voire en VTT), et de nombreux itinéraires ont été aménagés. Tous renseignements au 05 59 54 20 14.

Mais il est également possible d'emprunter le train de la Rhune (dont les wagons datent des années 1920), un musée ferroviaire en tant que tel, qui escalade la montagne en 35 minutes et qui permet de bénéficier de vues splendides sur la vallée, la mer ou les poneys sauvages et vautours... Un incontournable ! Tarif aller-retour : 18,50 euros par adulte, 11,50 pour les 8-12 ans. Fonctionne de mars à début novembre. Renseignements au 05 59 54 20 26.

Dans le village, où certaines maisons datent du XVe, outre les nombreux ponts, lavoirs et oratoires, on s'attardera au niveau de l'église Saint-Martin, agrandie et rehaussée au XVIIe, dotée d'une tour à cinq étages. A l'intérieur, trois étages de galeries en chêne sculpté et leurs balustres en bois tourné retiennent l'attention. Le clocher, détruit par un incendie, a été récemment reconstruit et se visite chaque lundi, en été, à 11 heures. Une histoire du village est proposée à cette occasion.

A l'écart du bourg, la chapelle Sainte-Catherine a été rebâtie au XVIIe sur les bases d'un édifice plus ancien (XVe). Elle comporte également des étages en bois. Elle n'est ouverte que pour la fête de la Sainte Catherine, fin novembre.

Outre le fronton près de l'église, plusieurs fois restauré, qui permet la pratique de la pelote basque, une visite du village est aussi l'opportunité d'admirer de nombreux linteaux sculptés sur les façades (comportant la date gravée de la construction de l'habitation privée ou du bâtiment).

A noter par ailleurs qu'une visite guidée détaillée du village est possible, avec au programme l'évocation des trafics de contrebande de jadis et la visite de la ferme aux fresques, décorée en 1936 par des réfugiés fuyant le franquisme.

Autres idées de visite : la maison Ortillopitz, une habitation basque typique du XVIIe, et les grottes préhistoriques (sauf en janvier) avec cheminement sous forme de son et lumière et évocation, dans le musée qui jouxte le site, de l'évolution humaine depuis la Préhistoire. Renseignements au 05 59 54 20 14.

Dans des registres différents, le parc animalier Etxola (buffles, dromadaires, lamas... que l'on peut approcher en famille), ouvert du 1er avril au 31 octobre (tarifs : 5 euros et 4 euros pour les enfants), et le musée du gâteau basque (qui propose des ateliers et cours de pâtisserie) sont aussi intéressants.

Une piscine, des courts de tennis, un centre équestre sont enfin à disposition des touristes. Renseignements au 05 59 54 20 14.

Lieux d'intérêt

Lieux de loisirs
Points information
Sites naturels

Évènements et festivités

En août, sur cinq jours (autour de l'Assomption, le 15 août), les fêtes de Sare proposent des concerts et des animations traditionnelles (pelote basque, défilés folkloriques, mais aussi rituel de l'Ahate Jokoa, au cours duquel des cavaliers foncent sur un canard suspendu…).

En avril, Sare accueille un festival des écrivains du Pays basque.

Enfin, en ce riche terroir, gourmets et gourmands ne manqueront pas le marché de producteurs qui a lieu les vendredis de 16h30 à 20h30 de mai à octobre et samedis de 9h à 13h de novembre à avril. De quoi découvrir fromage de brebis, chèvre, yaourts, légumes, charcuterie salaisons, viandes de porc, veau, bœuf, agneau, piment d'Espelette, confitures... L'été, des artisans locaux proposent également leur production.

Photos

Vous possédez des photos de Sare ? Contribuez à cette section en cliquant sur Modifier

Visites, loisirs et activités aux alentours

Les circuits touristiques, les lieux incontournables, les activités proposées aux enfants et les sports aux environs. Vous connaissez Sare ? Contribuez à cette section en cliquant sur Modifier

Restaurants

Chambres d'hôtes

Locations de vacances

Campings

Hôtels

Philippe46 a contribué aux informations présentées sur cette page. Si vous connaissez Sare, vous pouvez vous aussi ajouter des informations pratiques ou culturelles, des photos et des liens en cliquant sur Modifier
Vos vacances
Un hôtel
Une location de vacances
Une chambre d'hôtes
Un camping
Une activité de loisirs
Un restaurant
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres adaptées.
En savoir plus et paramétrer