Donnez vie à vos vacances !

Mirepoix

Guide tourisme, vacances & week-end en Ariège

Mirepoix - Guide tourisme, vacances & week-end en Ariège
8.0
29

Reconstruite au XIIIe siècle après une inondation, la bastide de Mirepoix conserve de son passé médiéval une porte fortifiée datant du XIVe siècle, ainsi qu'une superbe place à couverts. Cette dernière, entourée de belles maisons à colombages sur galeries de bois, est fort agréable, avec ses terrasses de cafés, ses boutiques, et son marché traditionnel du lundi matin. Ne manquez pas d'y admirer la vieille façade de la maison des Consuls ornée de sculptures en bois typiques du Moyen-Âge.

À côté de la place, la cathédrale Saint-Maurice, dotée d'une vaste nef de 48 mètres de long et de 22 mètres de large, affiche un style gothique méridional.

Les fêtes historiques, avec spectacles et défilé costumé, le troisième week-end de juillet, le festival des arts de la marionnette début août, ou encore la fête de la pomme le troisième week-end d'octobre, sont autant d'événements à ne pas rater !

Informations complémentaires
Mirepoix

Mirepoix est une commune de l'Ariège, en région Occitanie, à 20 km à l'est de Pamiers.

Son territoire de 47 km² appartient au pays d'Olmes, une région historique et culturelle qui fut un haut lieu du mouvement cathare (XIIe siècle) et de sa répression. Limitrophe de l'Aude au nord et à l'est, la localité est traversée par le cours de l'Hers-Vif et se situe entre le piémont pyrénéen et les plaines, notamment celle du Lauragais. Elle est toujours couverte de nos jours par des forêts (33 % de sa superficie), des terres agricoles et des prairies (62%).

La cité est conquise en 1209 par Simon de Montfort, futur comte de Toulouse qui mène la croisade contre les Albigeois (partisans de l'hérésie cathare). Il en fait don à l'un de ses fidèles, Guy de Lévis, qui fondera la puissante famille de Lévis-Mirepoix.

Une violente crue survient en 1289 : la première cité fondée sur la rive droite de l'Hers est détruite et une ville nouvelle (bastide), au plan géométrique, est aussitôt reconstruite sur la rive gauche, s'appuyant sur une terrasse naturellement surélevée.

Siège d'un nouveau diocèse, Mirepoix connaît son apogée au XVIe siècle (production textile, foires commerciales).

De nos jours, comptant 3300 habitants, la petite ville qui a conservé son centre médiéval est appréciée des touristes pour son patrimoine remarquable mais aussi son importante offre de loisirs culturels et "nature". Incontournable lors d'un séjour dans la région !

À voir, à faire

Une découverte du riche patrimoine médiéval datant de la reconstruction de la ville (XIVe et XVe siècles) peut débuter par son ancienne cathédrale Saint-Maurice, qui eut ce rang du XIVe siècle suite à une bulle du pape Jean XXII à 1802. La construction débuta en 1297 mais même devenue très vite siège d'un diocèse, l'église resta en chantier pendant une longue période en raison de la guerre de Cent ans et des épidémies de peste. Au XVIe siècle, alors que la nef est encore à ciel ouvert, l'évêque Philippe de Lévis relance les travaux, fait démolir les habitations accolées à l'édifice, décide son agrandissement et son embellissement et la dote en 1506 d'un clocher à la flèche haute de 60 m. Le porche d'entrée et la porte Renaissance sont de cette période. Suit de nouveau une période délicate, les évêques ne vivant plus sur place. Le mobilier se dégrade, et la structure perd également de sa superbe. La Révolution amplifie ce triste état des lieux. Au XIXe siècle, une restauration d'ampleur est entreprise sous la direction de Viollet le Duc. La voûte, les murs du chœur et de la nef son reconstruits, cette dernière devenant une des plus larges de France (21,40 m), protégée par des arcs-boutants. L'ensemble relève du style gothique languedocien avec toutefois quelques "audaces" comme le voulait la mode d'alors.

Par la suite, l'édifice est classé en 1907, les autels sont remplacés par des imitations gothiques en marbre blanc et au milieu du XXe siècle, les couvertures du chevet et des terrasses ont été restaurées.

A l'intérieur, la chapelle privée de l'évêque Philippe de Lévis connue pour son labyrinthe tracé sur des pavés et son carrelage peint, les clefs de voûte des chapelles rayonnantes et l'orgue imposant de 1891 sont à observer, ainsi que les statues en bois doré (XVIIIe), les peintures des XVIIe et XVIIIe siècles, un tabernacle en marbre et une table d'autel avec son support en pierre sculptée (XVe).

A remarquer encore le porche nord surmonté d'une pièce voûtée communiquant avec l'évêché, sorte de tribune où l'évêque pouvait se rendre depuis ses appartements.

A voir ensuite, le palais épiscopal (XVIe), adossé au flanc ouest de l'ancienne cathédrale. Comportant deux étages, bâti en pierre de taille, possédant un accès direct à l'oratoire logé au-dessus du portail de la cathédrale, il comporte sa propre chapelle.

La Maison des Consuls est un autre joyau de la petite ville. Datant des XVIe et XVIIe siècles, faisant office d'hôtel de ville, de tribunal et même de prison sous l'Ancien régime, elle possède en façade une poutre en chêne d'un seul tenant de près de 12 m. Pas moins de 104 sculptures ornent les extrémités des poutres perpendiculaires à la façade et les piliers de soutènement.

La porte d'Avail (XIVe) et la tour de guet à proximité sont également à voir, avant de profiter ensuite du "spectacle" que constituent, sur la place principale et les rues adjacentes, les couverts (galeries) et les magnifiques maisons à colombages. Côté est, sur un plafond du couvert, une carte du département a été peinte et à l'ouest, un écusson est daté de 1573.

Sur la place ou ses environs proches, plusieurs hôtels particuliers ont conservé leur lustre d'origine.

Des visites guidées du centre historique de Mirepoix sont proposées tout au long de l'année (pour les groupes de septembre à juin et tous publics en juillet et août). Contacter le 05 61 68 83 76.

D'autres éléments de patrimoine jalonnent la localité hors du centre pittoresque et ses façades colorées : c'est le cas de l'église Notre-Dame, dans le cimetière, qui abrite des tableaux et un retable du XVIIe siècle, du pont sur l'Hers (XVIIIe) long de 206 m et qui comporte sept arches, conçu par Jean-Rodolphe Perronet qui fonda l'Ecole nationale des Ponts et Chaussées, de la fontaine des Cordeliers (XVIIe) et enfin, au nord de la ville, du château de Terride, dont les bases remontent au Xe siècle, et qui fut le premier siège de la seigneurie de la ville. Il fut pris par Simon de Montfort en 1209 puis appartint à la famille de Lévis. Un temps ruiné, le domaine est classé dès 1875. Remanié, désormais en partie restauré, le château est toujours privé mais accueille des événements (concerts) en été. Renseignements au 05 61 68 10 47.

Côté culture, justement, l'Espace Malraux abrite le cinéma municipal (tarif : 4 et 6 euros, renseignements au 05 32 74 10 13) et la médiathèque intercommunale qui programme tout au long de l'année des animations (lectures, rencontres, ateliers) et expositions (informations au 05 61 68 81 44).

Pour les sportifs, des courts de tennis (à réserver au 05 61 68 14 88), des terrains de pétanque et multi-sports sont accessibles, sans compter la piscine qui a fait l'objet de travaux de modernisation. Entrée : 3,50 et 4,50 euros. Renseignements au 05 61 68 11 48.

Enfin, la campagne vallonnée et verdoyante autour de Mirepoix peut être l'objet de randonnées (à pied ou VTT) très plaisantes. La localité se situe de plus sur le tracé du GR 7 qui relie le Ballon d'Alsace à Andorre. De fait, des boucles d'ampleurs variées mènent vers les premiers sommets des Pyrénées ou la plaine du Lauragais… Cartes et renseignements au 05 61 68 83 76.

Lieux d'intérêt

Monuments
Points information
Salles de spectacle
Sites naturels

Évènements et festivités

Le grand marché du lundi matin (dans le centre) et celui du jeudi matin (dans et autour de la halle, place Leclerc), réservé aux produits de bouche, se révèlent des rendez-vous animés et conviviaux qui permettent d'apprécier la richesse du terroir de la région.

Le premier dimanche de juillet, salon du livre d'histoire.

Le 3ème week-end de juillet, fêtes historiques sur quatre jours mettant en valeur le centre médiéval avec défilés costumés, animations, spectacles…

Le premier week-end d'août, sur quatre jours, festival des arts de la marionnette (avec spectacles en salle et animations extérieures dans la ville même).

Le 3ème week-end d'octobre, fête de la pomme.

Informations détaillées

MiMa - Festival des Arts de la Marionnette
Des créations artistique autour des arts de la marionnette pour petits et grandsDu 4 au 7 août 2022

Photos

Belles maisons
Belles maisons
Voir la photo
L'église
L'église
Voir la photo
Gargouille
Gargouille
Voir la photo
Autre gargouille
Autre gargouille
Voir la photo
Belles façades
Belles façades
Voir la photo
Dans l'église
Dans l'église
Voir la photo
Arcades
Arcades
Voir la photo
Sur la place
Sur la place
Voir la photo
Détails sous les arcades
Détails sous les arcades
Voir la photo
Façades colorées
Façades colorées
Voir la photo
Statues de bois
Statues de bois
Voir la photo

Visites, loisirs et activités aux alentours

A quelques kilomètres vous pourrez découvrir l'église de Vals. Il s'agit d'une église rupestre carolingienne, monument unique, qui est un des sanctuaires les plus curieux de l'Ariège. Elle a été taillée dans le roc en utilisant comme accès une faille naturelle de la roche. L'église est constituée par trois étages et son abside et son choeur sont ornés de remarquables fresques romanes du XIe siècle. Ces fresques contribuent très certainement à faire de l'église de Vals un des sanctuaires les plus visités d'Ariège.

Direction le Pays d'Olmes, à Roquefort-les-Cascades. Sur une trentaine de mètres de hauteur, les cascades ont produit un phénomène exceptionnel : une tufière. Très beau paysage et décor à découvrir.

Visitez le charmant village fortifié de Camon, son surprenant prieuré bénédictin, ou empruntez, accompagné d'un guide passionné, le sentier qui vous mènera à la découverte des cabanes en pierres sèches sur les collines qui dominent le village.

Le château de Montségur, proche de Montferrier, qui est le très fréquenté haut lieu du Catharisme, symbole de la résistance de tout un pays à l'envahisseur Croisé. Il vous faudra monter un sentier. A mi-chemin vous devrez vous acquitter du prix de la visite. Après quelques efforts supplémentaires, vous arriverez au sommet qui offre un panorama sur tout le Plantaurel, le Soularac et Pic de Saint-Barthélemy. Mais c'est le château lui même qui vous étonnera.

La route des églises romanes.

La voie verte en Pyrénées Cathares.

Restaurants

Chambres d'hôtes

Locations de vacances

Campings

Hôtels

Gérard Sarrail, Linlin45 et Philippe46 ont contribué aux informations présentées sur cette page. Si vous connaissez Mirepoix, vous pouvez vous aussi ajouter des informations pratiques ou culturelles, des photos et des liens en cliquant sur Modifier
Vos vacances
Un hôtel
Une location de vacances
Une chambre d'hôtes
Un camping
Une activité de loisirs
Un restaurant
Une voiture de location
Un billet d'avion
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres adaptées.
En savoir plus et paramétrer