Donnez vie à vos vacances !

Le coco de Paimpol

Guide gastronomie, vacances & week-end dans les Côtes-d'Armor

Le coco de Paimpol - Guide gastronomie, vacances & week-end dans les Côtes-d'Armor
8.0
1

En Côtes-d'Armor, le haricot est cultivé depuis le XVIIIe siècle, mais il faut attendre 1928 pour qu'un marin appelé Alban rapporte les graines de coco d'Amérique du Sud. Cela a permis de développer une variété de haricot en gousse AOC depuis 1997 : le coco de Paimpol. Principalement cultivé dans le nord-ouest des Côtes-d'Armor, le coco de Paimpol a permis aux habitants de la région d'éviter la famine lors de la Seconde Guerre mondiale.

Demi-sec, avec une robe jaune paille et des marbrures violettes sur la cosse, le coco de Paimpol possède des grains plats de forme ovale. Il est riche en fibre et en vitamine B5, ainsi qu'en vitamine B1, en fer et en protéines. Léger, ce dernier ne provoque pas de flatulences, contrairement à nombre de ses cousins.

Récolté de juillet à octobre, le coco de Paimpol possède sa propre fête qui se tient en août dans l'une des villes du territoire AOC. La confrérie du coco de Paimpol y tient régulièrement son grand chapitre.

Vous connaissez Le coco de Paimpol ? Ajoutez des informations pratiques ou culturelles, des photos et des liens en cliquant sur Modifier
Mór398 et des auteurs anonymes ont contribué aux informations présentées sur cette page. Si vous connaissez Le coco de Paimpol, vous pouvez vous aussi ajouter des informations pratiques ou culturelles, des photos et des liens en cliquant sur Modifier
Vos vacances
Un hôtel
Une location de vacances
Une chambre d'hôtes
Un camping
Une activité de loisirs
Un restaurant
Une voiture de location
Un billet d'avion
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres adaptées.
En savoir plus et paramétrer