Donnez vie à vos vacances !

Godewaersvelde, Village Patrimoine

Randonnées & promenades à Godewaersvelde

Godewaersvelde, Village Patrimoine - Randonnées & promenades à Godewaersvelde
8.2
7

Fiche descriptive

DépartementNord
Commune de départGodewaersvelde
Type de baladeRandonnée pédestre
DifficultéFacile
Durée2h00
Période conseilléede janvier à décembre
EnvironnementCampagne
Kilométrage6 km
Dénivelé164m

Accès

Départ : rue de Steenvoorde.

Itinéraire

De la rue de Steenvoorde, arrivée au carrefour principal du village, où vous pourrez découvrir et peut-être profiter de plusieurs estaminets. Chacun restitue ces ambiances particulières de simplicité, de chaleur humaine, autour de plats rustiques et de jeux traditionnels.

Prendre à gauche dans la direction du centre du village. Arrivée à l'église Saint-Pierre, d'inspiration néogothique. L'ancienne "hallekerke" (église-halle) du XVIe siècle fut détruite par un incendie, puis reconstruite en 1906. Le mobilier intérieur, de très belle facture, a été réalisé par Gustave Pattein (1849-1924).

Prendre sur la gauche, la rue de Callicanes. Vous passez devant l'ancienne Brasserie Saint -Eloi. Ce bâtiment témoigne d'un savoir-faire local : l'importante activité brassicole de Godewaersvelde au début du XXe siècle. Cette culture du houblon a laissé une forte empreinte dans cette partie de la Flandre. La maison de maître à proximité appartenait aux propriétaires de la brasserie.

Tout droit à 100 mètres, découvrez le musée de la Vie Frontalière. Ce bâtiment était jusqu'en 1988 le presbytère du village, entouré de son jardin traditionnel. Il est devenu aujourd'hui un musée relatant la vie d'un village marqué par la présence proche de la frontière, au travers d'anecdotes concernant le monde de la douane et de la fraude.

Revenez sur vos pas sur 100 mètres et descendez la rue en longeant l'église par sa gauche pour arriver devant l'ancienne gare SNCF de Godewaersvelde réhabilitée aujourd'hui en école. Prendre à gauche et traverser la zone de loisirs, voie verte. Tournez à droite au bout de cette zone, vous passerez alors devant le cimetière britannique. Godewaersvelde a été très touché par la Première Guerre mondiale ; le cimetière britannique créé en 1917, l'un des plus importants qui existent, rend hommage aux nombreux soldats tombés lors de ce conflit.

Continuez sur le chemin Basse-Verdure. Dans la partie sinueuse et encaissée du chemin du Moulin, vous pourrez découvrir le Katshuuis, une petite chaumière authentique. Le panneau mis en place par le propriétaire des lieux vous fournit de nombreuses informations relatives à l'histoire de la Flandre et de son habitat.

Continuez jusqu'au sommet du mont des Cats pour découvrir l'abbaye Sainte-Marie du Mont. Habité par des moines antonins du XVIIe siècle à la Révolution française, cet édifice est occupé depuis 1825 par des moines trappistes. Ce haut lieu de spiritualité et de tourisme en Flandre subsiste encore aujourd'hui, en dépit des guerres mondiales très destructrices.

Redescendre le mont par la route de l'Abbaye. Vous passerez sur cette route, devant la maison du peintre Nicolas Ruyssen, peintre ayant effectué de nombreux séjours dans les cours royales d'Europe Occidentale, et qui revint s'installer dans sa Flandre natale, au mont des Cats. Il est à l'origine de l'implantation des moines trappistes dans l'abbaye voisine.

De retour dans le village prendre à gauche par la Place Verte. Vous passez devant l'ancienne halle à houblon, preuve du passé industriel du village. Leurs propriétaires étaient de riches négociants locaux.

Au bout de la place, tournez à droite pour revenir à la rue de Steenvoorde.

Virginie Verlynde a contribué à la balade à Godewaersvelde présentée sur cette page. Si vous connaissez cet itinéraire, vous pouvez vous aussi ajouter des informations pratiques ou culturelles, des photos en cliquant sur Modifier
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres adaptées.
En savoir plus et paramétrer