Surgères

Guide tourisme, vacances & week-end en Charente-Maritime

Tourisme > Villes & villages > Poitou-Charentes > Charente-Maritime > Surgères

INFORMATIONS GÉOGRAPHIQUES

 Vacances, tourisme & voyage à Surgères
CommuneSurgères
Code Insee17434
Code postal17700
Latitude46.1000008
Longitude-0.7500018
AltitudeDe 14 à 76 mètres
Superficie28.71 km²
Population6709 habitants
Densité233 habitants/km²

VILLES & VILLAGES LES PLUS PROCHES

Label touristiqueSaint-Mard à 3.2 km
PréfectureLa Rochelle (à 35 km, 40 min)Saint-Georges-du-Bois à 3.9 km
IntercommunalitéCC de SurgèresVouhé à 4.5 km
DépartementCharente-MaritimeSaint-Germain-de-Marencennes à 4.5 km
RégionPoitou-CharentesRechercher une autre commune

PRÉPAREZ VOTRE SÉJOUR

Trouver
Autour de votre destination

VACANCES & WEEK-END

Votez :
Composer un circuit autour de Surgères   -   Créer un lien vers cette page

PRÉSENTATION DE LA COMMUNE

Modifier

Surgères, ville d'industrie laitière, se situe à égale distance de Niort, La Rochelle, Rochefort et Saint-Jean-d'Angely, et à environ 30 km de l'Océan Atlantique.

Leader des villes sportives de moins de 10 000 habitants, elle se spécialise dans le rugby, et organise chaque année les "48h pédestres", course de grand fond de renommée internationale.


A VOIR, À FAIRE

Modifier

Au coeur du centre ville, l'enceinte médiévale de Surgères, abritant l'église romane Notre-Dame de Surgères, vous accueillera et vous guidera sur les pas de Ronsard et d'Hélène de Fonsèque. Avec ou sans guide, vous découvrirez l'un des plus beaux exemples d'architecture religieuse d'Aunis et Saintonge, une façade riche en mystère et une crypte où des fresques datant du XVIe siècle furent découvertes lors de travaux.

N'hésitez pas à longer la muraille : vous découvrirez les dernières tours et les portes des anciennes prisons…

Le parc incite à la balade et à la flânerie... Les marronniers centenaires ont tous une histoire à raconter ; écoutez le murmure de leurs feuilles et vous percevrez peut-être quelques secrets...

La Porte Renaissance est ornée des blasons des anciennes familles de la ville, derrière elle se dresse la dernière tour médiévale, tour esseulée, dite "Tour Hélène", en hommage à Hélène de Fonsèque.

La Mairie est installée dans l'ancienne demeure seigneuriale du XVIIIe siècle. Le long de la Gères, face aux douves et aux murailles, une aire de détente vous permettra de déjeuner à l'ombre des marronniers.

Visite du château.

Parcours de découverte de Surgères :

  • Première étape : La Motte Féodale :
  • C'est probablement à la fin du IXe siècle que le site de Surgères commença réellement à entrer dans l'histoire. Venus du grand Nord, les Vikings répandirent la ruine et la terreur sur toute la côte ouest de la Gaule vers 843. Face à la carence du pouvoir central, Ranou 2, Comte de Poitiers, s'empara du titre de Duc d'Aquitaine afin de défendre lui-même ses terres de l'envahisseur. C'est ainsi en ce lieu reculé, au fond du golf des Pictons, près d'un modeste village nommé Saint Pierre, qu'il choisira d'édifier une forteresse. Le quartier de Saint Pierre est aujourd'hui celui qui entoure l'église. La petite garnison installée ici pour enrayer le déferlement des pillards normands deviendra alors, au fil des années, un véritable camp fortifié nommé "castrum surgeriacum". Pendant longtemps, les terres de Surgères furent gardées par de simples soldats à la charge des Comtes du Poitou, afin de protéger des brigandages. La butte devant laquelle nous nous trouvons a d'ailleurs été élevée au Moyen Age pour défendre et surveiller cette contrée qui était dépourvue de points culminants. C'était une Motte Féodale de 6 à 10 m de hauteur, sur laquelle était le plus souvent construit un château ou une tour de guet. Elle était entourée d'un large fossé afin de la rendre encore plus inaccessible et renforcer ainsi sa protection. Cette motte était le plus souvent flanquée d'une enceinte semi-circulaire formant une basse-cour où étaient établis les logements seigneuriaux.
  • Faire le tour par la gauche et découvrir une arcature appartenant initialement à l'église et redescendre par le chemin face à la tour Hélène.
  • Deuxième étape : La Tour Hélène :
  • La tour isolée que l'on peut voir se dresser ici devant nous, a reçu récemment le nom de "Tour Hélène", en hommage à Hélène de Fonsèque, dame de Surgères et muse de Ronsard. Fille de René de Fonsèque, Seigneur de Surgères, Hélène qui était forte intelligente fréquentait souvent le salon de la Maréchale de Retz où se rassemblaient tous les poètes de l'époque et notamment Ronsard. Il fut de suite attiré par son esprit bien plus que par ses rares beautés, en fit sa muse et écrivit pour elle le "Sonnet à Hélène". Mais Hélène qui avait perdu son fiancé à la guerre repoussa les élans passionnés du poète et devint Fille Demoiselle de Catherine de Médicis. A la mort de cette dernière, Hélène décida de retourner à Surgères auprès de son frère, le nouveau Seigneur, où elle y fit construire un hospice. Elle mourut ici, le 15 janvier 1618, à l'age de 72 ans.
  • La tour ici n'est qu'un vestige de l'important château de pierre qui avait été édifié au cours du XIIe siècle. A cette époque là, la lignée des Seigneurs de Surgères est riche et puissante, et comme dans beaucoup d'endroits, le fragile et vétuste donjon de bois est rapidement remplacé par un logis qui s'étendra de la tour Hélène jusqu'à la muraille au fond du jardin.
  • Le château était flanqué de 8 tours toutes semblables à celle-ci. Les premiers seigneurs à habiter ce logis furent les Maingot, représentant des Comtes de Poitiers à Surgères, et qui devinrent plus tard les propriétaires grâce à la bienveillance d'Aliénor d'Aquitaine. Devenus ainsi l'une des plus grandes familles de la chevalerie française, les Maingot jouèrent un rôle politique important tout au long de leur domination.
  • Se diriger vers l'église.
  • Troisième étape : L'église romane Notre-Dame de Surgères :
  • Les églises d'Aquitaine et plus particulièrement celles des comtés et des baronneries de la façade maritime, sont à l'image des populations qui y vivent. En Aunis et Saintonge, elles sont souvent calmes et sereines, solidement enracinées au sol, toujours ouvertes et accueillantes, souvent de taille modeste, richement décorées mais sans ostentation. Notre Dame de Surgères est au nombre de celle-ci. Confiée, à la demande des Seigneurs de Surgères, à des maîtres d'oeuvres renommés, les moines de l'Abbaye de Vendôme, c'est néanmoins une multitude d'ouvriers locaux qui est maîtresse du chantier. La façade constitue à elle seule le cliché traditionnel de l'art roman, qui, bien que remaniée maintes fois, reste encore aujourd'hui l'un des plus beaux exemples d'Aunis et Saintonge. La dater n'est pas chose facile mais la qualité des sculptures fait volontiers penser au XIIe siècle : Le 1er registre est composé d'un portail central encadré de 3 arcatures aveugles ; sauf la deuxième à gauche de l'entrée principale, qui sert aujourd'hui d'entrée secondaire. Au second registre on remarque que cette symétrie est brisée par la décroissance des arcatures : cette apparente dysharmonie semble due à une liberté de création du maître d'oeuvre. Le fronton est sobre, sans décoration. On remarquera que la décoration est omniprésente sur cette façade : on y retrouve des sculptures, en haut relief pour la plupart, aux chapiteaux, aux corniches et aux arcatures. Cette décoration n'avait pas un but purement esthétique, mais surtout éducatif. En effet, seules les personnes issues de la bourgeoisie et de la noblesse savaient lire et avaient le droit à une éducation religieuse ; aussi était-ce grâce à ces sculptures que les villageois pouvaient s'initier à la religion, différencier le bien du mal, l'Enfer du Paradis. Sur certaines églises on pourra d'ailleurs découvrir des scènes entières de la bible telles que la crucifixion, le jugement dernier… Ici nous avons peu de représentations bibliques, mais beaucoup de figures légendaires, des feuillages, des animaux fantastiques ou monstrueux, le plus souvent symboles du mal, repoussés à l'extérieur du lieu saint. On notera parmi eux, et notamment sur les modillons, le visage déformé des femmes, représentation du péché originel et de la tentation. Les formes géométriques aussi étaient souvent utilisées dans la décoration des églises, ici on les retrouve sur les arcatures. Au second registre on peut admirer deux superbes hauts-reliefs encadrant la baie centrale. Leur état de dégradation rend leur identification difficile mais l'on verra cependant, à gauche, "le Christ vainqueur entrant à la gauche de Dieu dans Jérusalem" et à droite "l'Empereur Constantin, foulant le Païen au pied de son cheval". A l'origine, on pouvait voir 6 statues s'élever dans les niches des arcatures du 1er registre. Il n'en subsiste plus que 2, l'une représentant "le christ bénissant" et l'autre, "le combat de Samson et du Lion".
  • L'intérieur : comme vous pouvez le constater, l'intérieur, contrairement à la façade, est dépouillé à l'excès, symbolisant ainsi la sérénité du lieu et celle du Pays d'Aunis. On apercevra quelques sculptures aux chapiteaux des piliers cruciformes qui soutiennent la nef centrale. Le sanctuaire, derrière l'autel, est composé d'une voûte en cul de four qui était initialement éclairée par deux larges baies vitrées. Ce sanctuaire est relativement bien décoré avec ces petites colonnettes, leurs chapiteaux d'acanthes et leurs hauts reliefs représentant 2 chiens diaboliques. Les chapiteaux de la baie centrale traduisent toute l'angoisse du monde médiéval : la dualité entre l'enfer et le paradis, entre le bien et le mal. Alors qu'à gauche, 2 démons portent un homme aux poings liés vers les flammes de L'Enfer, symbolisant par là, le péché et la punition ; à droite, 2 anges, enlèvent un homme nu porteur de la balance du jugement dernier, témoin des bonnes actions.
  • Descendre dans la crypte.
  • La Crypte : cette crypte fut encastrée ici après la construction de l'église, courant du XIIe siècle, et engendra donc la surélévation du sanctuaire. Elle est ici construite autour d'un pilastre central et ses voûtes abritent quelques modestes fresques du XVIe siècle. Par un escalier, on accède à deux sépultures situées sous le dallage, dont l'une d'entre elles serait peut-être celle d'Hélène de Fonsèque.
  • Sortir de la crypte et de l'église par la porte secondaire.
  • Le chevet de l'église : les contreforts et les murs gouttereaux des églises romanes sont très épais et très robustes mais le plus souvent dépourvus de décoration. Ici, nous pouvons seulement y voir un liseré d'étoiles, des entrelacs, des feuilles d'acanthes et des animaux sur les chapiteaux ainsi que quelques coquilles St Jacques sur les piédroits, attestant ainsi du passage des pèlerins de Compostelle. Le chevet n'est pas d'origine. Initialement encadré par 2 absidioles romanes détruites au XIVe siècle, il est aujourd'hui flanqué de 2 absidioles gothiques et de 2 chapelles. Il n'est donc actuellement intéressant que par son abside centrale composée de 5 baies dont 3 encore visibles et dont la corniche à modillons est richement sculptée à l'image de la façade.
  • Le clocher : le clocher se trouve à la croisée du transept. C'est un clocher octogonal composé de 16 faisceaux de colonnes d'environ 10 m de haut.
  • Quatrième étape : Le porche d'entrée :
  • Les fortifications, qui se développent selon une forme elliptique sur une longueur de 600 m ont été édifiées au XIIe siècle à la suite de la construction du château médiéval. Initialement composée d'une vingtaine de tours, elle fût rebâtie maintes fois à la suite des différentes guerres. Cette enceinte était entourée de douves larges et profondes, mises en eau par le détournement de la Gères. La principale voie d'accès au château était alors constituée par le porche devant lequel nous sommes.
  • La Porte Cochère était flanquée d'un double pont levis dont il reste aujourd'hui les alvéoles verticales où venaient se loger les poutres de levage des tabliers des 2 parties du pont. A gauche, un petit pont était relié à l'entrée piétonne. Cette entrée est aujourd'hui murée, mais possède toujours sa porte à gros clous datant sans doute du XVIe siècle.
  • Au-dessus de la porte cochère, un cartouche rectangulaire porte l'inscription latine "Charles de Fonsèque, Baron de Surgères, établit solidement ces murs nivelés au sol et tombés de vétusté - an de piété 1576", et en dessous du cartouche, "4ème guerre civile". Cela nous permet donc de dater sa dernière reconstruction de l'époque des guerres de religion. Au dessus du porche d'entrée est installé un corps de garde, lui-même coiffé d'une toiture à quatre pans d'ardoise.
  • Franchir le porche.
  • On aperçoit, à droite du corps de garde, une petite porte murée qui s'ouvre sur les restes d'un chemin de ronde.
  • A gauche de la porte cochère, trois petites portes devaient donner accès à des cachots, ainsi qu'à un escalier extérieur permettant d'accéder à la salle du corps de garde.
  • Cinquième étape : La porte Renaissance :
  • C'est une belle construction qui fût faite au XVIIe siècle, mais dont la décoration est empruntée au siècle précédent. Cette porte était destinée à marquer l'entrée du domaine privé du château. A l'origine, il y avait seulement une porte cochère en plein cintre et une porte piétine, également en plein cintre, à sa droite. La reconstruction du portillon de gauche, destiné à compléter la symétrie de l'ensemble, est beaucoup plus récente.
  • Les colonnes cannelées, les agrafes à feuilles d'acanthe, les arcatures moulurées, les palmettes des corniches, les rosaces, triglyphes et crânes de bovidés ornés de cordons à glands de l'entablement, tous ces éléments constituent l'élégante décoration qui vaut à cette porte sa dénomination. Le pinacle, orné d'un grand cartouche rectangulaire, d'un blason ovale surmonté d'une tête de lion et encastré de grappes de fruits et de fleurs, est d'une facture plus lourde, rappelant davantage le XVIIe siècle. Au-dessus des portillons sont peintes, à gauche, les armoiries des Maingot qui furent les premiers seigneurs de Surgères, pendant 4 siècles, et, à droite, les armoiries des De La Rochefoucauld, qui furent seigneurs de Surgères aux XVII et XVIIIe siècle et même un certain temps après la révolution. Des grilles en belles ferronneries complètent cette porte Renaissance.
  • Sixième étape : Le logis seigneurial - la Mairie :
  • Ce qui est la mairie d'aujourd'hui est le château du début du XVIIIe siècle, vendu à la ville en 1856 par la veuve du Baron Coupé, dernier propriétaire du Château et de ses dépendances.
  • Ce château fut construit par François de la Rochefoucaud, fils cadet de Charles François, marquis de Surgères, qui avait acheté à ses parents la baronnerie de Surgères. Il remplaça le "donjon mal logeable" dont parle un manuscrit cité par l'ingénieur Masse en 1703. Au moment de la construction, c'était un manoir rectangulaire, aux murs épais. Construit avec les pierres du vieux château, il comprend 3 appartements principaux s'ouvrant au midi sur les jardins, par de larges portes-fenêtres à double battant. La pièce centrale, aujourd'hui salle des mariages, est ornée de jolies boiseries de style Renaissance. Au nord, un bel escalier de pierre conduit à l'étage vers trois belles salles aux nombreuses fenêtres. Les deux pavillons qui donnent à la construction un plan en fer à cheval furent ajoutés plus tard. Les toitures sont couvertes d'ardoises. L'ensemble conserve un aspect très sobre, presque sévère, mais qui ne manque pas d'élégance.
  • Le château était accompagné d'une remise que l'on peut apercevoir derrière l'église, où étaient entreposées, au rez-de-chaussée, les charrettes, et à l'étage, le grain.
Informations détailléesAjouter
TransportsGare de Surgères
Points informationOffice de Tourisme de Surgères

Vous connaissez des lieux d'intérêt à Surgères ? Contribuez à cette section en cliquant sur Ajouter


EVÉNEMENTS ET FESTIVITÉS

Modifier

Le marché sous les halles entièrement rénovées anime la commune les mardis, jeudis et samedis matins toute l'année (produits de la mer et autres produits frais).

La foire mensuelle se tient le troisième mardi du mois


VISITES, LOISIRS ET ACTIVITÉS AUX ALENTOURS

Modifier

Les circuits touristiques, les lieux incontournables, les activités proposées aux enfants et les sports aux environs.

Vous connaissez Surgères ? Contribuez à cette section en cliquant sur Modifier

Activités de loisirsAjouter
NomType d'activitéTarifCommune
Baptême de l'air sur paramoteur biplaceSensations sportivesDe 60 € à 100 €Usseau (15.5 km)
Découverte du Marais Poitevin à véloNature et grand airDe 40 € à 100 €Bessines (29 km)
Navigation encadrée en kayak de merSensations sportivesDe 7 € à 70 €Fouras (30 km)

Toutes les activités de loisirs autour de Surgères

Balades et randonnéesAjouter
NomType de baladeDifficultéDuréeCommune de départ
Circuit de Chervettes et St Laurent de la BarrièreRandonnée pédestreFacile4h20Chervettes (6.4 km)
Circuit de PuyrollandRandonnée pédestreFacile3h50Puyrolland (10.5 km)
CIRCUIT DE ST-CREPINRandonnée pédestreFacile3h20Saint-Crépin (11 km)
Circuit d'AnnezayRandonnée pédestreFacile4h50Saint-Crépin (11 km)
CIRCUIT DE NACHAMPSRandonnée pédestreFacile3h40Nachamps (13.3 km)

Toutes les idées de balades autour de Surgères

PHOTOS

Modifier
Eglise Notre Dame de SurgèresEglise Notre Dame de Surgères
 
Porte RenaissancePorte Renaissance
Halles métalliques - marchéHalles métalliques - marché
  

ARTICLES CONNEXES - TOURISME À SURGÈRES

La ville de Surgères est réputée pour son beurre AOC
Sites touristiques incontournables en Charente-Maritime
Sites touristiques incontournables en Poitou-Charentes
Idées de promenades et randonnées en Charente-Maritime
Idées de promenades et randonnées en Poitou-Charentes
Photos de la Charente-Maritime à voir et à télécharger
Photos de Poitou-Charentes à voir et à télécharger

LIENS

Modifier

MÉTÉO

Mercredi 23 avril
Jour
Nuit
Min. 8°C - Max. 16°C
Jeudi 24 avril
Jour
Nuit
Min. 10°C - Max. 15°C
Vendredi 25 avril
Jour
Nuit
Min. 11°C - Max. 13°C

CHAMBRES D'HÔTES

Ajouter
Maison dotée de 3 chambresLa clef des champs 3Epis Gîte de France    
9.5
Saint-Mard
Bienvenue à « La Clef des Champs » - Véronique et Jacky vous accueillent toute l'année dans leurs chambres d'hôtes et gîtes. ENTRE. Mer et campagne. Marais et vignoble. Au confins de...
Situé à 6 km de SurgèresDe 70 € à 75 € la chambre double 
Manoir doté de 5 chambresLe Clos de la Garenne    
9.2
Puyravault
Entre La Rochelle, Rochefort et le Marais Poitevin, dans un village tranquille, Le Clos de la Garenne est une propriété de 4 ha. Autrefois relais de chasse du seigneur, puis domaine...
Situé à 6.2 km de Surgères75 € la chambre double 
Maison dotée de 3 chambresA fleur des champs    
9.7
Breuil-la-Réorte
Bienvenue en Charente Maritime, dans notre maison d'hôtes, a fleur des champs, ancienne propriété viticole entièrement rénovée, nous vous accueillons au coeur du pays d'Aunis, au calme...
Situé à 6.5 km de SurgèresDe 65 € à 80 € la chambre double 

Toutes les chambres d'hôtes autour de Surgères

LOCATIONS DE VACANCES

Ajouter
Maison pour 6 personnesGîte la chouette grange  
9.2
  OFFRE SPÉCIALE
Saint-Mard
Dans l'ancienne grange un gîte 6 personnes grand confort à été aménagé.
Situé à 6 km de SurgèresDe 440 € à 800 € par semaine 
Maison pour 2 personnesLa Bughée Maison studio proche Surgéres  
9.4
Saint-Mard
La Bughée. Une petite maison indépendante ouvrant sur un jardin Anglais. Terrasse – barbecue, chaises longues. 1 Lit escamotable pour 2 personnes, 1salon –cheminée, 1 salle de douche...
Situé à 6 km de SurgèresDe 350 € à 500 € par semaine 
Maison pour 7 personnesGîte de France La Barre 17430 genouille  
9.6
Genouillé
Gite rural (2 épis) rénové mitoyen dans maison charentaise avec jardin clos et portique enfants - garage fermé 2 V.L Exposition plein sud. Produits d'entretien fournis. 28 km de la...
Situé à 9 km de SurgèresDe 290 € à 550 € par semaine 

Toutes les locations de vacances autour de Surgères

CAMPINGS

Ajouter
Camping doté de 82 emplacements sur 1,5 ha Aigrefeuille la taillee    
8
Aigrefeuille-d'Aunis
Aigrefeuille est située à 20 minutes de La Rochelle, rochefort sur mer, 15 minutes de la plage de Chatelaillon, camping familiale très ombragé, aires de jeux, location à partir de 310...
Situé à 14.2 km de SurgèresDe 14,50 € à 15,20 € par jour 
Camping doté de 136 emplacements sur 3 ha Flower Camping le lidon    
9.6
Saint-Hilaire-la-Palud
Camping familial et calme situé dans un cadre verdoyant au milieu des canaux de la Venise Verte (Marais Poitevin) : location de roulotte, chalets et tentes équipées, piscine chauffée...
Situé à 21 km de SurgèresDe 17,50 € à 24,50 € par jour 
Camping doté de 50 emplacements sur 2 ha Camping du Moulin    
8.1
Salles-sur-Mer
Camping Municipal où la nature a su garder tout son charme. Site calme et ombragé situé à 5 minutes de la plage, à 10 minutes de La Rochelle et à proximité des îles de Ré, d'Oléron,...
Situé à 23 km de Surgères12,50 € par jour 

Tous les campings autour de Surgères

HÔTELS

Relais de la Forêt - Hôtel à SurgèresRelais de la Forêt     
8
Benon
Situé dans le marais poitevin, cet hôtel 3 étoiles se trouve à seulement 35 kilomètres de La Rochelle. Entouré d'un parc et d'une forêt, il possède une piscine extérieure bordée d'une...
Situé à 14.1 km de SurgèresChambre à partir de 69 €
Le Domaine Du Prieuré - Hôtel à SurgèresLe Domaine Du Prieuré     
7.7
Tonnay-Boutonne
Au cœur d'un environnement vert et paisible, cet hôtel vous accueille dans une résidence typique de Charente, datant de 1847. Les environs comportent un magnifique parc verdoyant, idéal...
Situé à 14.9 km de SurgèresChambre à partir de 59 €
Vacances Laureanne - Hôtel à SurgèresVacances Laureanne  
Tonnay-Boutonne
Le Vacances Laureanne est un village vacances situé à Tonnay-Boutonne, à 20 km de Surgère. L'établissement propose une connexion Wi-Fi gratuite dans les parties communes, une salle...
Situé à 15.1 km de SurgèresChambre à partir de 36 €

Tous les hôtels autour de Surgères

Contributions : Carine Banchereau et des auteurs anonymes ont contribué au guide touristique de la commune de Surgères sur cette page.

Hôtel Saint Nicolas
Situé dans le quartier animé de Saint-Nicolas, l'Hôtel Saint Nicolas est entouré de bars, de cafés, et d'antiquaires. Il propose une connexion Wi-Fi gratuite...
Charente-Maritime
Mercure La Rochelle Vieux Port Sud
Cet hôtel 4 étoiles possède un restaurant qui offre une vue panoramique sur les trois tours de La Rochelle. Il est situé...
Plus d'informations
Restaurants uniques en Charente-Maritime
Comparez et choisissez en ligne votre restaurant
Locations vacances
Venez trouver la location estivale de vos rêves
Vols au meilleur prix
Comparez les prix d'un vol en 1 clic
Voyage Moins Cher
Tout pour vos vacances, séjours, hôtels