Donnez vie à vos vacances !

Saint-Marcellin

Guide tourisme, vacances & week-end en Isère

Saint-Marcellin - Guide tourisme, vacances & week-end en Isère
8.0
3

Par sa situation géographique favorable, Saint-Marcellin (environ 8 500 habitants, chef lieu de canton) est à un carrefour de routes important, avec raccordement direct à l'autoroute Grenoble - Valence, à deux pas du massif du Vercors. Elle est une plaque tournante des activités économiques et touristiques du Sud Grésivaudan.

Saint-Marcellin possède un riche passé historique, se trouvant à proximité de deux lieux de pouvoirs, politique et religieux, le château de Beauvoir-en-Royans et l'abbaye de Saint-Antoine. Chef-lieu de baillage sous l'Ancien Régime, puis sous-préfecture, Saint-Marcellin, qui possède jusqu'à sept églises et quatre couvents, devient très tôt une petite capitale religieuse et administrative.

L'abbaye de Saint-Antoine (à 10 km), siège de l'ordre des Antonins, abritant les reliques du saint, est l'un des plus importants lieux de pèlerinage d'Occident et attire de nombreux pèlerins qui transitent par la ville. Au début du XIVe siècle, le dernier dauphin de Viennois Humbert II, résidant souvent en son château de Beauvoir-en-Royans, fait bénéficier Saint-Marcellin de ses libéralités. Il accorde à ses habitants, en 1343, une charte de libertés, franchises et privilèges, autorisant la ville à construire une enceinte fortifiée. Cette charte est à l'origine du développement de la ville.

L'existence du bourg de Saint-Marcellin est attestée, au XIe siècle, par la mention d'une église dédiée à saint Marcellin, premier évêque d'Embrun, mort en 374. Humbert II établit à Saint-Marcellin le siège du conseil delphinal de 1337 à 1340, ensuite transféré à Grenoble, devenant le parlement du Dauphiné. Cependant, la ville conserve la judicature du Viennois et Valentinois. Cette cour majeure y subsiste jusqu'au début du XVe siècle, époque où la ville devient chef-lieu de bailliage, en même temps que Vienne et Grenoble. Ces dernières sont les capitales de leur juridiction. C'est pourquoi Saint-Marcellin est, jusqu'à la Révolution, une ville d'hommes de loi, de nobles et de notables. L'importance de la ville est renforcée par la présence, du XVIIe siècle à la Révolution, de quatre grands monastères : Carmes, Ursulines, Visitandines et Récollets. A la Révolution, elle devient chef-lieu de district puis, en 1800, sous-préfecture et le reste jusqu'en 1926.

Le Saint-Marcellin, petit fromage crémeux au lait de vache, tient son nom de son berceau d'origine : un village d'Isère au pied du Vercors. Aujourd'hui réputé et commercialisé dans toute la France, il est exclusivement fabriqué sur un territoire bien défini comprenant l'Isère, la Drôme et la Savoie. Un lien géographique fort qui lui vaut d'être reconnu par une IGP (Indication Géographique Protégée) depuis novembre 2013.

Le Saint-Marcellin, c'est : 143 producteurs laitiers, 5 producteurs fermiers, 8 fromageries / ateliers de transformation, 360 salariés fromagers, dont 48 % dédiés à la fabrication du Saint-Marcellin, la transformation annuelle d'environ 30 millions de litres de lait, 2800 tonnes de Saint-Marcellin vendues, soit 35 millions de fromages Saint-Marcellin, 30 % de Saint-Marcellin sec, 70 % de Saint-Marcellin moelleux, 13 points de vente.

Les premières mentions du fromage Saint-Marcellin remontent aux livres de comptes de l'intendance du roi Louis XI (1423-1483).

Mais c'est au XIXe siècle que l'engouement pour ce fromage se généralise, sous l'impulsion d'Auguste Casimir-Perrier, ministre de Louis Philippe, qui aurait décrété en goûtant au Saint-Marcellin en 1863 : "C'est délicieux ! Vous m'en ferez parvenir chaque semaine au château."

Ce fromage fermier local se fabrique alors exclusivement dans les fermes des plaines et vallées de l'Isère, pour répondre aux besoins des paysans. Tandis que les hommes s'occupent des gros travaux, les femmes confectionnent les petits fromages destinés à la consommation familiale et à la vente sur les marchés locaux. Fabriquées en fonction des ressources disponibles sur l'exploitation, ces petites tommes sont alors réalisées à partir d'un mélange de lait de chèvre et de vache.

À Saint-Marcellin, bourgade considérée au XVe siècle comme place forte, se tient trois fois par semaine le plus important marché de la région. Les échanges et trocs qui s'y déroulent affirment la réputation de la tomme locale, qui finit par prendre tout naturellement le nom de la ville.

Au cours du XIXe siècle se développe un important réseau de "coquetiers". Ces commerçants, qui ramassent les produits des fermes environnantes (œufs, fromages, chevreaux, lapins…) pour les vendre sur les marchés et dans les villes voisines contribuent largement à faire connaître le Saint-Marcellin au-delà de son lieu de production initial. Le développement des voies de communication et des moyens de transport permettent à ces ramasseurs de vendre le Saint-Marcellin jusqu'à Romans, Grenoble, Bourgoin-Jallieu et même Lyon. Puis avec l'avènement du chemin de fer et la création du réseau Paris-Lyon-Marseille, les coquetiers se font de plus en plus nombreux, la demande augmente et les paysans fabriquent davantage de fromages.

Après la Première Guerre mondiale, l'industrialisation se fait jour et les paysans commencent à s'exiler pour répondre à la demande de main d'œuvre dans les villes, ce qui ralentit la production de Saint-Marcellin dans les fermes. Mais la demande reste croissante et les ramasseurs, qui ont désormais des difficultés à s'approvisionner, décident de s'organiser industriellement et de créer les fromageries, dans la région de Saint-Marcellin. Ils ramassent le lait dans les communes avoisinantes et créent une technique fromagère d'inspiration fermière. La fabrication se standardise : le Saint-Marcellin est désormais le plus souvent fabriqué à partir de lait de vache et les faisselles en poterie apparaissent.

En 1935, le fromage Saint-Marcellin est décrit officiellement en France à la demande des opérateurs de la zone : "Le Saint-Marcellin est un fromage à pâte molle, égouttée, ni cuite, ni malaxée, ni pressée, légèrement salée. Fabriqué avec du lait entier, il renferme au minimum 45 % de matière grasse rapportée à la matière sèche. La forme est cylindrique, le diamètre au début de l'affinage est approximativement de 90 mm. On compte de 8 à 12 fromages au kilogramme. Il est fabriqué avec du lait de vache, mélangé ou non d'une proportion de lait de chèvre, suivant les saisons". Si cette définition a évolué à plusieurs reprises depuis, et si le Saint-Marcellin est désormais exclusivement fabriqué à partir de lait de vache, cette description précise et stable dans le temps a grandement participé à son développement.

Après avoir obtenu son IGP, le Saint-Marcellin méritait plus que jamais d'avoir un ardent défenseur de ses valeurs et ses qualités. Ainsi est née la Confrérie du Saint-Marcellin, avec sa devise : "Le Saint-Marcellin se déguste sans faim !". La Confrérie du Saint-Marcellin a pour but de valoriser et de faire connaître ce petit fromage non seulement en territoire Dauphiné, mais également dans la France entière. Participation à des manifestations, organisation de dégustations, diffusion de recettes… La Confrérie réalise de nombreuses actions pour faire découvrir le goût inimitable du Saint-Marcellin.

Modifier

Informations géographiques

CommuneSaint-Marcellin
Code postal38160
Label touristique
Latitude45.1541190 (N 45° 9’ 15”)
Longitude5.3199379 (E 5° 19’ 12”)
AltitudeDe 174m à 454m
Superficie7.81 km²
Population8335 habitants
Densité1067 habitants/km²
PréfectureGrenoble (52 km, 36 min)
Code Insee38416
IntercommunalitéCC du Pays de Saint Marcellin
DépartementIsère
RégionAlpes

Villes & villages les plus proches

Saint-Vérand2.6 km (5 min)
Saint-Sauveur3.9 km (9 min)
Chatte4.1 km (9 min)
Saint-Romans6.4 km (9 min)
La Sône6.7 km (10 min)
Têche6.7 km (9 min)
Beauvoir-en-Royans6.8 km (10 min)
Chevrières7.3 km (12 min)
Murinais7.6 km (13 min)
Saint-Hilaire-du-Rosier8.5 km (9 min)
Saint-Pierre-de-Chérennes8.6 km (13 min)
Saint-Bonnet-de-Chavagne9.9 km (18 min)
Varacieux9.9 km (12 min)
Izeron10.1 km (11 min)

À voir, à faire

Lieux d'intérêt

Monuments
Points information
Salles de spectacle
Transports

Évènements et festivités

Photos

Saint-Marcellin au pied du Vercors
Saint-Marcellin au pied du Vercors
Voir la photo
Le clocher vu de la montée de Joud
Le clocher vu de la montée de Joud
Voir la photo
Le viaduc
Le viaduc
Voir la photo
Le château du Mollard
Le château du Mollard
Voir la photo
Marché du samedi matin
Marché du samedi matin
Voir la photo
Le kiosque à musique, place d'Armes
Le kiosque à musique, place d'Armes
Voir la photo
Hôtel de Ville
Hôtel de Ville
Voir la photo
Décoration du kiosque à musique
Décoration du kiosque à musique
Voir la photo
Clocher
Clocher
Voir la photo
Le Diapason
Le Diapason
Voir la photo
Avenue du Collège
Avenue du Collège
Voir la photo

Visites, loisirs et activités aux alentours

Activités de loisirs

NomType d'activitéTarifVille
Cours de poterie et cuisson Rakû
Art et Artisanat30 € Saint-Martin-le-Colonel (18.8 km)
Vol en tandem parapente avec un moniteur
Sensations sportives75 € à 140 € Lans-en-Vercors (22 km)
Canyoning dans le Vercors ou la Chartreuse
Sensations sportives45 € à 55 € Grenoble (32 km)
Randonnée accompagnée avec des ânes
Nature et grand air25 € à 45 € Flachères (35 km)
Modelage de l'argile dans les monts ardèchois
Art et Artisanat430 € Glun (42 km)

Balades

NomType de baladeDifficultéDuréeCommune de départ
Au pays de la tomme
Circuit véloMoyenne2h25Saint-Marcellin
Le tour de Chambaran en cyclotourisme
Circuit véloSportive5h35Saint-Marcellin
Le Tour des chapelles
Randonnée pédestreFacile3h40Chatte (3.2 km)
Vtt rythmé
Circuit VTTSportive2h35Saint-Romans (6 km)
Malleval - Le Col de Neurre
Randonnée pédestreMoyenne3h30Rencurel (12.6 km)

Restaurants

Chambres d'hôtes

Locations de vacances

Campings

Hôtels

Catherine Pellini, Nicole Husser et Otpsm ont contribué au guide touristique de la commune de Saint-Marcellin présenté sur cette page. Si vous connaissez Saint-Marcellin, vous pouvez vous aussi ajouter des informations pratiques ou culturelles, des photos et des liens en cliquant sur Modifier