Saint-Genis-Laval

Guide tourisme, vacances & week-end dans le Rhône

Tourisme > Villes & villages > Rhône-Alpes > Rhône > Saint-Genis-Laval

INFORMATIONS GÉOGRAPHIQUES

 

VILLES & VILLAGES LES PLUS PROCHES

CommuneSaint-Genis-LavalOullins à 2.3 km
Code Insee69204Irigny à 2.5 km
Code postal69230Pierre-Bénite à 2.8 km
Latitude45.6919990Brignais à 3.7 km
Longitude4.7927680Vourles à 4 km
AltitudeDe 171 à 302 mètresLa Mulatière à 4.2 km
Superficie12.92 km²Chaponost à 4.3 km
Population21291 habitantsCharly à 4.8 km
Densité1647 habitants/km²Sainte-Foy-lès-Lyon à 4.9 km
Label touristiqueSaint-Fons à 5.1 km
PréfectureLyon (à 14.8 km, 18 min)Vernaison à 5.3 km
IntercommunalitéCU de LyonFeyzin à 5.6 km
DépartementRhôneFrancheville à 6 km
RégionRhône-AlpesRechercher une autre commune

PRÉPAREZ VOTRE SÉJOUR

Trouver
Autour de votre destination

VACANCES & WEEK-END

Composer un circuit autour de Saint-Genis-Laval   -   Créer un lien vers cette page

PRÉSENTATION DE LA COMMUNE

Modifier
  • Quelques caractéristiques de la commune :
  • Superficie : 1226 ha.
  • Altitude : 169 m au point le plus bas (La Mouche) et 307 m au point le plus haut (Observatoire).
  • La commune de Saint-Genis-Laval est jumelée avec Pontassieve (Italie), près de Florence, depuis septembre 2000 et Saliste (Roumanie), depuis mars 2002.
  • Situation géographique :
  • A 8 km du centre de Lyon
  • Le canton de Saint-Genis-Laval compte 4 communes, Brignais, Chaponost, Vourles et Saint-Genis-Laval qui est le chef-lieu de canton.
  • Saint-Genis-Laval fait partie du Grand Lyon qui regroupe 57 communes.
  • Population :
  • 20 300 habitants au recensement complémentaire de 2005.
  • La commune comptait 5 049 habitants en 1949, 19 153 en 1990 et 19 790 au recensement de 1999.
  • Les habitants de Saint-Genis-Laval s'appellent les Saint-Genois et les Saint-Genoises.
  • Histoire :
  • Saint-Genis-Laval tire son nom de Saint Genis ou Genest, comédien romain martyrisé sous Dioclétien. Au début du XIIIe siècle, pour le distinguer des autres villages du même nom, on lui ajouta le qualitatif de "de la vallée", qui au XVe siècle, se transforma en "laval". La première mention de Saint-Genis date de 807 : c'est une donation de l'archevêque Leidrade aux hôpitaux de Saint-Romain et de Saint-Genis.
  • C'est en 984 qu'il est fait mention pour la première fois de la paroisse de Saint-Genis comme faisant partie des propriétés de l'archevêque de Lyon, dans le dénombrement des 52 paroisses de l'église métropolitaine de Lyon. Petit à petit, l'archevêque se démit de ses possessions en faveur des Chanoines du chapitre de Saint-Jean. Ce sont eux qui firent construire le château sur la partie la plus haute du village, là où se trouve l'actuelle église. Au XIIIe siècle, ils firent fortifier le village et en 1447 l'enceinte fut refaite.
  • La configuration actuelle du centre de la ville montre encore, entre le tracé du bourg médiéval des restes de l'enceinte, une ancienne tour dans le jardin de la cure (longtemps prison) ; la porte nord (restaurée au XVIIIe siècle) et une demi tour enchâssée dans des maisons, rue des halles. Les Chanoines de Saint-Jean possédaient, au territoire de Laye, une maison forte où le pape Clément V vint se reposer en 1306, après son couronnement en l'église Saint-Just à Lyon. Il n'en reste rien. Dès le XIIIe siècle, le pèlerinage à Notre-Dame-de-Beaunant attirait les foules : il reste une chapelle reconstruite à la fin du siècle dernier à l'emplacement de la source miraculeuse. En novembre 1434, Saint-Genis fut occupé par les Bourguignons.
  • A l'époque de la Ligue, le Duc de Nemours cantonna à Saint-Genis avec son armée et c'est là qu'il signa une trêve avec Alphonse d'Ornano, lieutenant du roi de Navarre, le 25 mai 1592. En 1764, la route de Lyon/Saint-Etienne fut créée. Pendant la révolution, Saint-Genis-Laval prit le nom de "Genis le Patriote". C'est au Château de la Tour (construit par la famille de Villars et dont on peut voir le perron monumental) que fut installé le siège du tribunal du Directoire exécutif du district de la campagne de commune affranchie (Lyon) présidé par le comédien Dumanoir. En 1853, les frères Maristes s'installent à Saint-Genis, dans la propriété Dumontet, qui deviendra la Maison mère de la congrégation. L'Arquebuse de l'Hermitage, vulnéraire bien connu à Lyon y sera fabriqué jusqu'en 1962. En 1866, l'impératrice Eugénie achètera le château de Longchêne (propriété du XVIIIe siècle d'Octavio Mey, inventeur de la fabrication du taffetas) et en fit don aux hospices civils de Lyon pour y faire un hôpital : Sainte Eugénie.
  • En 1887, fut inauguré l'observatoire astronomique sur les hauteurs de Saint-Genis-Laval, près du Fort de Côte Lorette construit quelques années plus tard, en 1895. C'est ce même fort qui, le 20 août 1944, fut le décor du tragique massacre de 120 prisonniers de Montluc, victimes de la barbarie nazie.
  • Quelques personnalités Saint-Genoises :
  • Fernand Mittifiot de Belair (1849-1928). Peintre, il exécute, entre autres, les peintures du choeur de l'église de Saint-Genis-Laval.
  • Armand Balouzet (1858-1905). Peintre de paysages, souvent primé pour ses oeuvres.
  • Mathieu Jaboulay (1860-1913). Illustre chirurgien en chef de l'hôtel Dieu, il laissa son nom à des techniques novatrices de chirurgie. Sa brillante carrière a été interrompue par sa mort tragique dans l'accident de chemin de fer du Paris-Melun.
  • François Berthet (1873-1956). Musicien, compositeur de musique de chambre et de pièce pour choeur, il mourut à Beauregard chez ses neveux Ricard.
  • Francisque Darcieux (1880-1951). Etudia la musique au conservatoire de Lyon et à la Schola Cantorum de Paris. Il composa de nombreuses sonates et oeuvres chorales.
  • André Paillot (1885-1944). Il créa à Saint-Genis-Laval un laboratoire d'études scientifiques des insectes et de leurs maladies. Par ses recherches, il acquit dans le monde scientifique une autorité internationale de continuateur de Pasteur. Ses quatre enfants se sont illustrés dans la résistance.
  • Paul d'Aubarède (1899-1976). Ingénieur, il mit au point le célèbre "moteur flottant". Sa passion pour l'histoire locale en faisait un conteur érudit et intarissable.

A VOIR, À FAIRE

Modifier

La ville de Saint-Genis-Laval dispose d'un patrimoine remarquable avec notamment :

  • La villa Chapuis :
  • Située au 45 de l'avenue Clemenceau, la villa Chapuis est un bâtiment du XIXe siècle qui abrita les services de la mairie de 1937 à 1977.
  • Elle est inscrite à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques depuis le 19 décembre 1986. C'est au rez-de-chaussée, dans les pièces d'apparat que s'affiche tout le luxe. Ses décors intérieurs sont remarquables (peintures, vitraux, céramiques et boiseries), réalisés de 1895 à 1897 par Michel Chapuis, musicien.
  • Elle présente des similitudes avec la Villa Lumière et elle a été conçue par le même architecte, Charles Alex.
  • Le pavillon Pignet :
  • Situé au 116 de l'avenue Clemenceau, ce pavillon de 16 m² est protégé par les bâtiments de France, qui interdisent sa démolition depuis la découverte sur ses murs, d'un papier peint à valeur historique. Il s'agit d'un papier peint panoramique, représentant le chemin de fer de Saint-Etienne à Lyon. Cette tapisserie date de 1840 et est attribuée à la manufacture Pignet, entreprise autrefois Saint-Genoise.
  • Le Parc Historique de Beauregard :
  • Le château de Beauregard, magnifique résidence d'été du banquier florentin Thomas de Gadagne, reçut la visite du roi Charles IX et de la cour de France en 1525. Du château lui-même, il ne reste que quelques ruines de l'architecture italienne du XVIe siècle, mais les jardins en terrasses et le nymphée du XVIe siècle également donnent encore une idée de la beauté du lieu.
  • A noter, l'orangerie du parc, datant du XVIe siècle et récemment restaurée pour accueillir un festival de musique ancienne.
  • Le domaine de Beauregard s'étend sur plus de 15 hectares. Il comprend deux parties distinctes : un complexe sportif et le parc historique. Il est inscrit à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques depuis le 20 juillet 1943. Il est propriété de la commune.
  • Les hôpitaux :
  • L'hôpital Sainte Eugénie : 1, avenue Clemenceau. C'est l'impératrice Eugénie qui fît don du château de Longchêne en 1867 pour y installer un "asile de convalescents" qu'elle vint inaugurer en 1869 avec le Prince impérial. L'hôpital a fusionné en 1979 avec l'hôpital Jules Courmont.
  • L'hôpital Henry Gabrielle : Route de Vourles. Sur un ancien tènement du château de la Tour, la Villa Alice a été construite et achetée en 1958 par les Hospices Civils de Lyon pour y installer un centre de réadaptation fonctionnelle en 1969-1970.
  • L'observatoire de Lyon :
  • Il a été fondé par Charles André en 1887, à l'époque de Camille Flammarion. On faisait alors de l'astronomie de position.
  • Les astronomes assuraient le service de l'heure pour la ville de Lyon et publiaient chaque jour, une prévision météorologique agricole, assortie d'une critique sans complaisance du bulletin de la veille. A partir de 1920, l'activité de l'observatoire se tourne résolument vers l'astrophysique.
  • Les observations sont faites sur le site de Saint-Genis-Laval jusqu'à la fin de la seconde guerre mondiale.
  • L'observatoire de Haute Provence, mis en service peu après a fourni des conditions beaucoup plus favorables et les progrès de l'instrumentation exigent aujourd'hui des sites exceptionnels, même s'ils sont très lointains comme les îles Hawaï ou la cordillère des Andes au Chili, qui ont été équipés de grands télescopes.
  • L'observatoire de Lyon est l'un des neuf observatoires nationaux français. Il est situé à 300 m d'altitude à l'ouest de Saint-Genis-Laval. Les 4 hectares de terrain appartiennent à la ville de Lyon, et les bâtiments à l'université de Lyon. Un projet d'extension, soutenu notamment par la municipalité Saint-Genoise, le Grand Lyon, la région, le département et la ville de Lyon permettra d'accroître les moyens offerts aux activités de recherche et de diffusion des connaissances scientifiques d'ici fin 2006.
  • Les Fortifications :
  • Il reste, autour de l'église, quelques vestiges des premières fortifications (Le Vingtain XIIIe siècle).
  • Il subsiste de l'enceinte fortifiée du XVe siècle, la porte nord (place Alsace-Lorraine), une tour dans le jardin de la cure et des murs, place Anne-Marie Barnoud, ainsi que dans les jardins de quelques maisons.
  • Le Fort de Côte Lorette :
  • Côte Lorette, un des forts de la couronne défensive de Lyon, construit en 1895 sur le point culminant de la commune. Ses sept hectares (contenant réservoir d'eau, parc d'agrément et esplanade du souvenir) font partie depuis 1975, du patrimoine communal. La beauté du site est égale à son isolement. Lieu tristement connu pour avoir été le théâtre du massacre de 120 prisonniers de Montluc, le 20 août 1944. A l'emplacement de la maison du gardien du Fort, un monument commémoratif a été inauguré le 28 septembre 1947.
  • Le Lavoir de la Platte :
  • Avenue de Beauregard.
  • Ancien bassin d'irrigation du domaine de Beauregard aménagé en lavoir public au début du XIXe siècle.
  • Les édifices religieux :
  • L'église Paroissiale, place Coupat. Reconstruite en 1781 sur l'emplacement de l'ancienne église, elle a été l'objet de différents agrandissements et aménagements à partir de 1844. A l'intérieur, statues, boiseries, autel, peintures et vitraux sont intéressants.
  • Le Carillon : En 1880, le chanoine Coupat organisa un carillon de 10 cloches. La plus ancienne Domina avait été baptisée en 1768. Le carillon a été électrifié en 1938. La onzième cloche Millenaria a été placée dans le clocher en 1985 à la suite d'une souscription lancée par l'ASPAL en 1984, pour commémorer le millénaire de Saint-Genis-Laval.
  • L'institut des Frères Maristes, rue Francisque Darcieux : La congrégation des Frères Maristes acheta le domaine du Montet en 1853 pour y installer sa maison mère qui y subsistera jusqu'en 1961. C'est là que l'Arquebuse de l'Hermitage, eau aux mille vertus, a été distillée jusqu'en 1963. Depuis 1970, l'école Saint Thomas d'Aquin-Veritas est installée dans une partie des locaux.
  • La chapelle de Beaunant : En 1308, il est fait mention d'une chapelle de pèlerinage dans la vallée de Beaunant. Elle a été détruite à la révolution et a été reconstruite en 1857. Paroisse de 1862 à 2002.
  • Le vieux Saint-Genis-Laval :
  • Les Maisons des Champs : Maisons de campagne des riches bourgeois lyonnais dès le début du XVIe siècle, elles sont en général constituées d'une maison d'habitation plus ou moins richement décorée qui s'élève au milieu d'un jardin d'agrément (parterres réguliers, salle d'ombrage, bassins et jeux d'eau). Les bâtiments agricoles sont plus ou moins proches et témoignent de l'importance des terres cultivées (principalement la vigne jusqu'à la fin du XIXe siècle).
  • Quelques-uns des domaines :
  • Beauregard, Domaine de Gadagne et des Fisicat.
  • La Tour : Propriété au XVIe siècle de la célèbre famille Villars où fut signée en 1592 une trêve entre le Duc de Nemours et Alphonse d'Ornano, lieutenant du roi de Navarre. Pendant la Révolution, c'est là que siégeait le Directoire exécutif de la Campagne de Commune - Affranchie (Lyon) : salles d'audience et prisons subsistent.
  • Lumagne ou la Citadelle : Construite au XVIIe siècle pour Barthélémy Lumagne, banquier d'origine italienne.
  • Lorette : Au XIVe siècle une chapelle de pèlerinage était construite auprès d'une source. Le domaine se constitua autour d'elle, dès le XVe siècle et les constructions se développèrent au cours du XVIIe et du XVIIIe siècle. L'actuelle chapelle date de 1720 et a été détachée du domaine en 1984.
  • Longchêne : Au XVIIe siècle c'était la propriété d'Octavio Mey, célèbre dans le monde du textile pour les perfectionnements qu'il apporta au tissage du velours. Actuellement hôpital.
  • La Martinière : Domaine du XVIIe siècle de Gérard de la Martinière. En 1791, il fut acquis par Antoine Richoud qui y installa une manufacture de papiers peints. Il revint par héritage à la famille de Belair. Fernand de Belair décora l'église de Saint-Genis-Laval et y avait installé son atelier.
  • Les Clavelles : Domaine considérable du XVIe siècle.
  • Le Milanais : Le domaine fut construit en plusieurs fois au cours du XVe siècle.
  • Pragomard : En 1446 un manoir a été construit sur un vaste domaine. Propriété au XVIe siècle des Strozzi.
  • La Pierre Souveraine : Maison construite au XIXe siècle près de la Pierre Souveraine, où fut transporté Jacques de Bourbon blessé lors de la bataille de Brignais.
  • La Tassine : Propriété au XVIIIe siècle d'Odile-Joseph Guyot, conseiller du roi, notaire à Lyon.

De nombreux parcs sont à votre disposition et de belles balades sont possibles.

  • Les balades à la campagne :
  • Des balades où le chant des oiseaux en sous-bois et les paysages agricoles dégagés procurent un agréable sentiment de calme et de sérénité. En parcourant ces sentiers entre vergers et prairies, vous pourrez découvrir à votre rythme la vie agricole du plateau :
  • Le sentier de Sacuny : 3,5 km au départ du bas du chemin des Oliviers ou du bas du chemin de Bernicot.
  • Le sentier de l'observatoire : 3 km au départ du Fort de Côte Lorette.
  • La Clef des Champs (sentier de découverte) est ponctuée d'une signalétique numérotée avec des stations d'observation du paysage agricole du plateau des Hautes-Barolles (livret disponible en mairie).
  • Les parcs publics :
  • La coulée verte, quartier des Basses-Barolles.
  • Le parc de Beauregard.
  • Le parc de la maison Chapuis, 45 avenue Clemenceau (jeux pour enfants).
  • Le fort de Côte Lorette (parcours de santé).
  • Le parc de maison des Champs, 130 avenue Clemenceau.
  • Parcours historique balisé :
  • La commune de Saint-Genis-Laval a réalisé un parcours balisé des sites historiques remarquables situés sur le secteur ancien du centre ville. Chaque site comporte un panneau explicatif de la mémoire du lieu et un (ou plusieurs) plans ont été installés dans des endroits judicieusement choisis.
  • L'objectif principal de ce projet est de permettre à la population Saint-Genoise et aux éventuels visiteurs extérieurs, de découvrir l'identité culturelle et historique de la commune à travers l'histoire de ses murs.
  • Ce cheminement à travers l'histoire a pour support un livret de route et des panneaux explicatifs disposés tout au long du parcours.
  • Ce projet a fait appel à la mémoire vive des anciens, mais surtout au savoir faire et à la connaissance de l'ASPAL (Association Saint-Genoise du Patrimoine des Arts et des Lettres).
  • Les aires de jeux :
  • Les petits Saint-Genois disposent de 3 aires de jeux en extérieur pour s'ébattre et se dépenser en toute sécurité dans des parcs agrémentés de plantations : en plein centre ville, dans le parc de la Villa Chapuis, dans le parc de Beauregard aux Barolles et aux Collonges.
  • Toutes les aires de jeux ont été aménagées ou réaménagées selon les nouvelles normes en vigueur avec des sols souples. Pour la sécurité des enfants, les installations sont vérifiées plusieurs fois par an.
  • Tous les éléments qui constituent ces aires de jeux permettent aux enfants, à partir de 1 an, de développer leur sens de l'équilibre, de l'espace et du rythme, bref, de grandir et de s'épanouir !
Informations détailléesAjouter
MonumentsChâteau de Beauregard,   Château de La Tour,   Château de Longchêne,   Château de Lumagne,   Fort de Côte-Lorette
Salles de spectacleEspace culturel de Saint-Genis-Laval

Vous connaissez des lieux d'intérêt à Saint-Genis-Laval ? Contribuez à cette section en cliquant sur Ajouter


EVÉNEMENTS ET FESTIVITÉS

Modifier
  • Les marchés :
  • Marché mixte du mardi : Place des Collonges : 8h - 12h30
  • Marché biologique du mercredi : Place Jaboulay : 8h - 12h30. Ce marché rassemble plus de 20 commerçants, producteurs et revendeurs soumis à une réglementation stricte, leur permettant ainsi de vendre des produits labellisés "Bio".
  • Marché mixte du vendredi : Place Jaboulay : 8h - 12h30. Ce marché rassemble plus de 40 commerçants proposant des produits divers et variés. L'association des commerçants non sédentaires se mobilise régulièrement pour animer ces marchés et permettre la fidélisation de la clientèle.
  • La foire de la Sainte Catherine : en novembre.
  • Depuis le Moyen Âge, la ville de Saint-Genis-Laval accueille une foire aux arbres à l'occasion de la Sainte Catherine. Jusqu'à la seconde Guerre Mondiale, la foire était essentiellement à vocation agricole : arbres, petit matériel agricole et même bestiaux prenaient place au coeur du vieux Saint-Genis. Avec les années 70, la foire a envahi tout le centre ville. Les commerçants ont commencé à installer des étals devant leurs magasins et les associations à s'exposer. Le véritable tournant a eu lieu en 1984, date du millénaire de la commune. La foire a alors pris des allures plus festive avec des animations, des expositions ou encore des démonstrations organisées par les associations.
  • Depuis, la foire de la Sainte Catherine n'est pas seulement un lieu d'échanges commerciaux mais véritablement un temps de fête et de convivialité pour tous les Saint-Genois. Si elle laisse toujours la part belle aux arbres, la foire met aujourd'hui la nature à l'honneur et privilégie la promotion et la vente de produits du terroir.

VISITES, LOISIRS ET ACTIVITÉS AUX ALENTOURS

Modifier

Les circuits touristiques, les lieux incontournables, les activités proposées aux enfants et les sports aux environs.

Vous connaissez Saint-Genis-Laval ? Contribuez à cette section en cliquant sur Modifier

Activités de loisirsAjouter
NomType d'activitéTarifCommune
Ateliers de création de parfums naturelsCulture et pédagogie69 €Lyon (8.7 km)
Dégustation oenologiqueSaveurs du terroir30 €Lyon (8.7 km)
Chemin de fer touristique d'AnseDivertissements4,50 €Anse (28 km)

Toutes les activités de loisirs autour de Saint-Genis-Laval

Balades et randonnéesAjouter
NomType de baladeDifficultéDuréeCommune de départ
Les Monts du Lyonnais à motoCircuit motoFacile3h40Sainte-Foy-lès-Lyon (4 km)
Sentier Viticole - 4,9 km - MilleryRandonnée pédestreFacile1h40Millery (6.8 km)
Sentier viticoles - Millery - 7,7 kmRandonnée pédestreFacile2h30Millery (6.8 km)
Boucle cyclo : La MadelonCircuit véloFacile3h10Brindas (8 km)
Boucle cyclo : CanzeouCircuit véloFacile7h20Brindas (8.2 km)

Toutes les idées de balades autour de Saint-Genis-Laval

PHOTOS

Modifier

Vous possédez des photos de Saint-Genis-Laval ? Contribuez à cette section en cliquant sur Modifier

ARTICLES CONNEXES - TOURISME À SAINT-GENIS-LAVAL

Sites touristiques incontournables dans le Rhône
Sites touristiques incontournables en Rhône-Alpes
Idées de promenades et randonnées dans le Rhône
Idées de promenades et randonnées en Rhône-Alpes
Photos du Rhône à voir et à télécharger
Photos de Rhône-Alpes à voir et à télécharger

LIENS

Modifier

MÉTÉO

Samedi 30 août
Jour
Nuit
Min. 12°C - Max. 22°C
Dimanche 31 août
Jour
Nuit
Min. 12°C - Max. 23°C
Lundi 1 septembre
Jour
Nuit
Min. 12°C - Max. 20°C

RESTAURANTS

Ajouter
Restaurant cuisine françaiseL'endroit Brignais  
8.5
Brignais
Situé en face du Cinéma CGR Multiplex et du Bowling, «L'Endroit» vous propose une cuisine traditionnelle de qualité dans un cadre moderne et coloré. Venez découvrir une cuisine française...
Situé à 1.9 km de Saint-Genis-Laval24 € par personne 
Restaurant cuisine françaiseUn R' de Campagne  
6.8
Chaponost
COMME À LA MAISON – Envie d’un retour aux sources ? Direction l’auberge champêtre Un R’ de Campagne à Chaponost pour un interlude bistronomique. Avec son ambiance familiale et son cadre...
Situé à 3.3 km de Saint-Genis-Laval21 € par personne 
Restaurant cuisine françaiseCampanile Lyon Sud Oullins  
8.1
Oullins
ÉCOLOGIQUE - Le Campanile Lyon Sud Oullins vous attend dans son restaurant récemment réaménagé qui vous offre un cadre moderne, élégant et confortable. Soucieux des enjeux du développement...
Situé à 3.4 km de Saint-Genis-Laval22 € par personne 

Tous les restaurants autour de Saint-Genis-Laval

CHAMBRES D'HÔTES

Ajouter
Maison dotée de 2 chambresLe Clos des Pins    
10
Brindas
Proche de Lyon entre ville et campagne, à seulement 12 km de Lyon, cette maison d'hôtes au décor soigné vous propose une chambre d'hôtes et un gite dans une propriété au calme avec...
Situé à 6.7 km de Saint-Genis-LavalDe 75 € à 85 € la chambre double 
Maison dotée de 3 chambresLa Laurentine    
9.7
Lyon
Vous serez séduits par le charme de cette maison d'hôtes indépendante, située sur les hauteurs de Lyon dans le jardin d'une propriété de caractère datant de 1820, entièrement rénovée...
Situé à 6.7 km de Saint-Genis-LavalDe 100 € à 132 € la chambre double 
Appartement doté de 1 chambreLe chat perché    
9
Lyon
A l'entrée du quartier Renaissance classé patrimoine de l'Unesco, remarquablement bien situé pour un séjour touristique ou professionnel, le chat perché offre luxe et calme dans un...
Situé à 8 km de Saint-Genis-LavalDe 90 € à 140 € la chambre double 

Toutes les chambres d'hôtes autour de Saint-Genis-Laval

LOCATIONS DE VACANCES

Ajouter
Appartement pour 5 personnesLes terrasses de l'observatoire
Saint-Genis-Laval
3***3 clés 72 m², 3 pièces + cuisine indépendante - salle de bain + toilettes avec lavabo indépendants - 3 lits pour 5 personnes + I lit pliant pour 6e personne - Terrasse 21 m² - parking...
Situé à Saint-Genis-Laval même515 € par semaine 
Appartement pour 6 personnesGîte La Clé des Artistes  
9.2
Saint-Genis-Laval
Si vous désirez vous ressourcer dans un endroit calme et reposant, venez découvrir notre gite situé au 1er étage d'une maison neuve. La propriété de 3600 m² située dans un quartier...
Situé à Saint-Genis-Laval même450 € par semaine 
Appartement pour 2 personnesLe Jardin Des Etats  
9.6
Lyon
Un studio de 24 m² tout neuf dans l'extension d'une belle maison des années 30, prestations de qualité et meublé avec soin, avec petit espace extérieur donnant sur le jardin. Pour 1-2...
Situé à 7.5 km de Saint-Genis-Laval300 € par semaine 

Toutes les locations de vacances autour de Saint-Genis-Laval

CAMPINGS

Ajouter
Camping doté de 233 emplacements sur 6 ha Camping Indigo Lyon    
9.2
Lyon
Aux portes de la capitale de la région Rhône-Alpes, point de départ idéal pour visiter Lyon et le Beaujolais... Le camping Indigo Lyon****, situé à Dardilly, aux portes de Lyon, vous...
Situé à 8.7 km de Saint-Genis-Laval 

Tous les campings autour de Saint-Genis-Laval

HÔTELS

Kyriad Lyon Sud - Saint Genis Laval - Hôtel à Saint-Genis-LavalKyriad Lyon Sud - Saint Genis Laval     
7.5
Saint-Genis-Laval
Le Kyriad Lyon Sud - Saint Genis Laval se trouve à 10 minutes de route de Lyon et à une demi-heure en voiture de l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry. Il dispose d'un bar, d'une réception...
Situé à Saint-Genis-Laval mêmeChambre à partir de 44 €
ibis budget Lyon Sud St Genis Laval - Hôtel à Saint-Genis-Lavalibis budget Lyon Sud St Genis Laval    
7.5
Saint-Genis-Laval
Situé à seulement 13 km de Lyon, l'ibis budget Lyon Sud St Genis Laval dispose d'une réception ouverte 24h/24, de la climatisation et d'une connexion Wi-Fi gratuite. Un parking privé est...
Situé à Saint-Genis-Laval mêmeChambre à partir de 35 €
Lyon Sud - Hôtel à Saint-Genis-LavalLyon Sud     
8.4
Pierre-Bénite
Situé à 10 minutes en voiture du centre-ville de Lyon et du stade de football de Gerland, l'hôtel Lyon Sud met gratuitement à votre disposition un parking privé surveillé, une connexion...
Situé à 1.5 km de Saint-Genis-LavalChambre à partir de 73 €

Tous les hôtels autour de Saint-Genis-Laval

Contributions : Des auteurs anonymes ont contribué au guide touristique de la commune de Saint-Genis-Laval sur cette page.

Best Western Plaisance
Idéalement situé dans le centre-ville de Villefranche-sur-Saône, le Best Western Plaisance bénéficie d'un emplacement privilégié qui vous permettra de...
Rhône
Kyriad Prestige Lyon Est - Saint Priest Eurexpo
Doté d'une réception ouverte 24h/24, l'hôtel 4 étoiles Kyriad Prestige Lyon Est - Saint Priest Eurexpo se situe à Saint-Priest,...
Plus d'informations
Camping Rhône
Découvrez de nombreux campings à prix avantageux ! Bons plans
Voitures de location
Réservez votre voiture à un prix exceptionnel!
Restaurant Rhône
Le top des restaurants dans la région
Locations vacances
Venez trouver la location estivale de vos rêves