Saint-Barthélemy

Guide tourisme, vacances & week-end en Guadeloupe

Tourisme > Villes & villages > Outre-Mer > Guadeloupe > Saint-Barthélemy

INFORMATIONS GÉOGRAPHIQUES

 Vacances, tourisme & voyage à Saint-Barthélemy
CommuneSaint-Barthélemy
Code postal97133
Latitude17.9022380
Longitude-62.8290080
Superficie25.00 km²
Population8398 habitants
Densité335 habitants/km²
PréfectureBasse-Terre (à 242 km)
DépartementGuadeloupe
RégionOutre-Mer

PRÉPAREZ VOTRE SÉJOUR

Trouver
Autour de votre destination

VACANCES & WEEK-END

Votez :
Créer un lien vers cette page

PRÉSENTATION DE LA COMMUNE

Modifier
  • Géographie :
  • À quelque 8500 km de Paris et 2500 km de New York, une petite île semble se prélasser au fil de l'eau par 17,55 Nord et 62,50 Ouest. Si l'île de Saint-Barthélemy, Saint-Barth pour les intimes, paraît minuscule avec ses 24 km², le dernier recensement y fait quand même état de 8398 habitants soit 335 habitants au km².
  • Réputée l'une des plus anciennes îles volcaniques de la chaîne des Petites-Antilles, son sol aride et rocailleux n'est pas fait pour l'agriculture. Mais son littoral accidenté frangé de sable étincelant lui a conféré un destin non moins enviable de destination de villégiature à l'écart des grands rassemblements touristiques.
  • Histoire :
  • Sous le nom mythique de Ouanalao, Saint-Barthélemy était sans doute déjà habitée de longue date par les Indiens Arawaks quand Christophe Colomb la découvrit lors de son deuxième voyage aux "Indes", en 1493, et la baptisa du prénom de son frère Bartolomeo. De faible intérêt économique et stratégique, l'île ne tarda pas à retomber dans l'oubli pour ces colons à la recherche de nouveaux continents riches en or et autres trésors. Amérindiens, Caraïbes, Arawacks ou Taïnos, défendirent tant bien que mal ce petit territoire. Mais hélas, face aux colons Européens, le combat se révéla inégal.
  • Ce n'est qu'en 1648 que Monsieur de Longvilliers de Poincy résolut d'habiter l'île de Saint-Barthélemy. Il y envoya le Sieur Jacques Gente avec quarante ou cinquante hommes pour s'y établir. Mais après le terrible massacre de1656, l'île fut abandonnée. Ceux qui avaient échappé à la fureur des indiens ne voulurent plus y retourner. En 1659, la paix étant faite avec eux, Monsieur de Poincy y envoya quelques 30 hommes. En 1664 on en comptait jusqu'à cent.
  • Saint-Barthélemy fut rachetée à l'Ordre de Malte par la Compagnie des Indes Occidentales en1665. En 1666 on renvoya à Saint Christophe, contre leur gré, tous les habitants de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin, et l'on tenta une nouvelle colonisation en y regroupant des Irlandais évacués de Saint-Christophe. Cette tentative se révéla être un échec car les Saint-Barth retournèrent vite sur leurs terres.
  • Et en 1674, Saint-Barthélemy est rattachée au domaine royal et à la colonie de la Guadeloupe. Corsaires, Flibustiers et pirates en font leur repaire, si bien qu'en 1744 un coup de force des Anglais pilla l'île. Certains habitants repartirent dans les îles du sud. L'île étant restée rattachée à la France, ils y retournèrent vers 1764.
  • En 1763, Descoudrelle prit le commandement de l'île. Cette administration fut excellente et les habitants retrouvèrent bien vite leur légendaire joie de vivre. Mais rien ne peut arrêter le courant de l'histoire, et en France entre Gustave III et Louis XVI se préparait un curieux destin pour cette petite île… Un échange d'entrepôt à Göteborg en Suède contre Saint-Barthélemy.
  • En 1784 Saint Barthélemy deviendra possession Suédoise. Le 7 mars 1785, à onze heures eut lieu la cession effective de l'île. Alors s'ouvrira une ère de prospérité jamais connue. Le roi Gustav fit de bons choix économiques et Saint-Barthélemy prit un essor considérable.
  • Sur l'emplacement de l'ancien Carénage on assistera à la naissance de la ville de Gustavia avec ses rues pavées, ses forts : Gustav, Karl et Oscar, du nom des rois de Suède. On verra transparaître un harmonieux mariage de la pierre et le bois qui donnera naissance à de magnifiques bâtiments que l'on peut voir encore aujourd'hui : ancienne mairie, clocher suédois, brigantin, sous-préfecture, musée-bibliothèque (ancien Wall House)…Le port se nommera Gustavia en l'honneur du roi et deviendra Port Franc. En 1800 la population atteint 6000 habitants.
  • Quelques années de guerre vont secouer l'île ainsi qu'une série de catastrophes naturelles : sécheresses à répétition, cyclones, pluies torrentielles et l'inoubliable incendie de 1852 qui ravagea la partie sud de Gustavia. Le roi Oscar II, bien embarrassé avec cette île qui ne lui apporte plus que des tracas, décide finalement de la rétrocéder à la France. Le 16 mars 1878 Saint-Barthélemy retrouve sa nationalité française.
  • Saint-Barthélemy semble s'assoupir dans sa discrétion. En fait, elle poursuit sa petite vie harassante mais calme et tranquille entre honneur, travail et famille. Cyclones, période de sécheresse, maladies, troubles sociaux, intrusions d'une flotte anglaise, révolte des esclaves échelonnent leur quotidien sans pour cela abattre leur volonté de survie.
  • Récolte du sel, petite agriculture familiale, marine, pêche, tressage de la paille, colportage, élevage. Malgré tous ces efforts, l'économie est incapable d'assurer un niveau de vie décent à la population. Des hommes partent travailler dans les îles environnantes. Des familles n'hésitent pas à s'expatrier vers les Iles Vierges, notamment Saint-Thomas. Le progrès peu à peu se met en marche. Malgré la misère créée par les retombées de la grande guerre et le manque d'eau, la vie s'organise. Des citernes communales sont construites dans les quartiers, des écoles ouvrent leurs portes à la campagne, des tronçons de route commencent à se dessiner à travers mornes et campagnes.
  • En 1945, Monsieur de Haënen ouvre Saint-Barth sur le monde en se posant en avion pour la première fois dans la plaine de Saint Jean. Parallèlement, on commence à aménager le port de Gustavia.
  • Vers 1960, le départ des étudiants sera reculé de quatre ou cinq ans. Ils ne sont plus obligés de partir sur les goélettes dès l'âge de onze ans, car un collège vient d'ouvrir ses portes à Gustavia. Un peu plus de confort fait timidement son apparition.
  • Avec les années 1980 l'île connaît un essor plus important L'activité touristique devient peu à peu le moteur de l'économie de l'île. Les conditions des écoles s'améliorent. Le sport fait une entrée fracassante, bousculant les habitudes. Une centrale électrique alimente un réseau qui commence à s'imposer dans les campagnes. L'aéroport prend forme et ne cesse de se développer jusqu'à nos jours. D'autres réalisations importantes voient le jour. L'île connaît un essor plus important qui va aller en s'accentuant. On commence à parler de protection de l'environnement qui est inévitablement bouleversé par une population qui ne cesse de croître : de 2491 habitants en 1974, et actuellement elle s'approche sans doute des 9000 habitants.
  • Traditions :
  • La population de Saint Barth reste très conservatrice, fière de son ascendance. Aussi, pas de fausses impressions : les habitants de St Barth sont secrets, mais beaucoup plus accueillants qu'ils ne le montrent. La tradition se réveille souvent dans les grands moments de vie de famille : naissance, baptême, première communion, fiançailles ou mariage ou funérailles.
  • Au cours du XIXe siècle, lorsque les St Barths retrouvèrent un semblant de vie normale, les jeunes hommes n'hésitaient pas à faire la cour aux jeunes filles, mais discrètement, car l'oeil du chaperon repérait tout semblant de débordement. Toutes joyeuses occasions se soldaient par le traditionnel "ti-sec", la galette rôtie ou la "poudine à patates". On sortait l'accordéon, le tambourin et les maracas et un petit bal de quartier était rapidement organisé. Les messes du dimanche, les romantiques mariages, et les processions faisaient ressortir ou étrenner les belles toilettes. Le costume traditionnel est mis à l'honneur pour la fête patronale ou autres manifestations folkloriques.
  • Il y a quelques années, au détour de vos visites des différents quartiers de l'île, vous pouviez encore apercevoir quelques dames qui portaient la coiffe traditionnelle. Entre la calèche et le chapeau de paille à Corossol et Colombier et le panama à Cul de Sac, marigot ou Vitet, ces coiffes sont tous un symbole. La calèche ou Quichenotte, large coiffe blanche, se distingue en 2 catégories : la calèche à platine faite de tresses cousues entre elles ; la calèche à batons faite de fine baguette de bois insérées dans les espaces créer à cet effet. Il y avait aussi la cape (qui n'existe plus sauf au musée de Gustavia) faite de tissus, bleue pour le travail et noire pour les sorties. Tous ces couvres chefs servaient ainsi à se protéger du soleil et des égratignures de bois ramassés pour la cuisine et étaient aussi très utile pour éloigner les quelques Anglais et Suédois trop entreprenants, d'où le nom Quichenotte (kiss me not). Plus tard la calèche laissa la place au chapeau de paille.
  • Gastronomie :
  • Du petit restaurant familial aux grands restaurants gastronomiques, St Barth est sans aucun doute la destination incontournable pour tous les amateurs de bonne chair.
  • Vous vous régalerez, autant en cuisine traditionnelle avec ses poissons et légumes pays, qu'avec une cuisine fusion, mélange de cuisine du monde entier.
  • Le plat typique de St-Barth reste la galette "frit" ou "rôtie" et qui était à l'origine l'une des bases de l'alimentation avec le poisson et les fruits et légumes cultivés sur l'île.
  • Shopping : St-Barth est l'île idéale pour faire du shopping en toute sérénité : à Gustavia, les plus prestigieuses marques de luxe côtoient les boutiques de jeunes créateurs français aux collections idéales à porter sur l'île. Les boutiques de déco proposent des objets classiques, hétéroclites ou d'exception chinés aux quatre coins du monde. La plupart des boutiques sont installées à Saint Jean et Gustavia et proposent des prix hors taxes intéressants.
  • Bien-être : Comme un secret lové au sein d'un secret, les hôtels de Saint Barthélemy recèlent une des clefs du bonheur : une offre de spas et d'instituts de balnéothérapie parmi les plus raffinés au monde, animés par des professionnels de la beauté et du bien-être cautionnés par les plus grandes signatures de la beauté et de la cosmétique internationale.

A VOIR, À FAIRE

Modifier
  • Côté culture :
  • Le musée territorial de Saint-Barthélemy - Wall House à Gustavia.
  • Le musée du coquillage à Corossol (actuellement fermé pour une durée indéterminée).
  • Le petit collectionneur à Gustavia.
  • Ateliers créatifs (peinture, poterie).
  • Galeries d'art.
  • Les festivals culturels, les évènements nautiques et les fêtes patronales, les soirées dans les bars et nights clubs de l'île font de St-Barth une destination animée tout au long de l'année.
  • Activités sportives :
  • Saint-Barthélemy offre un éventail de pratiques sportives, randonnées, tennis, équitation, fitness et musculation. Bien représentés, les sports collectifs, les arts martiaux et le tir à l'arc sont réservés aux pratiquants réguliers inscrits à l'année, mais rien ne vous empêche un licencié de ces sports de solliciter l'autorisation de participer à un entraînement.
  • Activités nautiques : On conçoit difficilement un voyage à Saint-Barthélemy sans sports nautiques. L'offre est large : plongée, snorking, bateau à fond de verre, jet ski, voile, surf, kite surf.. Et pour les amateurs de confort, plusieurs sociétés de location de bateaux proposent : bateaux à voiles ou à moteur, avec ou sans skipper, pour un tour de l'île, une excursion, une croisière au coucher du soleil... Enfin les amateurs de pêche au gros seront comblés : chaque sortie présente un fort taux de chance de capturer une belle pièce.
  • Gastronomie : Véritable tête de pont de la gastronomie française sous les tropiques, Saint-Barthélemy offre à la gourmandise des résidents et des visiteurs un large choix de restaurants de qualité. Toutes les traditions culinaires s'y télescopent en une alliance séduisante d'art de vivre à la française et de désinvolture caraïbe. C'est aussi, simplement, la fraîcheur de la pêche du matin saisie au gril avec un filet de citron vert-pays...
Informations détailléesAjouter
TransportsAéroport Gustaf III - Saint-Barthélemy
Points informationOffice de Tourisme de Saint-Barthélemy

Vous connaissez des lieux d'intérêt à Saint-Barthélemy ? Contribuez à cette section en cliquant sur Ajouter


EVÉNEMENTS ET FESTIVITÉS

Modifier
  • Janvier :
  • 1er janvier : Nouvel An - Jour férié
  • Festival de musique classique. Concert de jazz et musique de chambre dans les églises de Gustavia et Lorient avec des artistes de renommée internationale
  • Février :
  • Carnaval des écoles. Parade costumée des enfants des écoles dans les rues de Gustavia.
  • Mardi Gras. Parade costumée ouverte à tous dans les rues de Gustavia
  • Mercredi des cendres. Fin du Carnaval, mort sur le bûcher du roi Vaval sur la plage de Shell Beach.
  • Mars :
  • Bucket Regatta. 4 jours de régates amicales autour de St-Barth et regroupant certaines des plus grandes et prestigieuses unités au monde.
  • Festival du livre. Intervention d'auteurs dans les écoles, lectures de textes et poésies, atelier divers, dédicaces et bourses aux livres.
  • Avril :
  • Voiles de St Barth. 6 jours de régates avec les plus beaux voiliers du monde, des yachts classiques aux maxi yachts, souvent barrés par d'immenses personnalités de la voile hauturière ou régatière. Des parcours ventés, attractifs et spectaculaires à souhait, une ambiance à terre dédiée aux plaisirs de la vie…
  • ASB Kids Trophée. Grand tournois de tennis pour les jeunes inters caraïbes.
  • Festival du film caraïbe. 6 jours de présentation de divers films sur le bassin et la culture caraïbe.
  • Mai :
  • 1er mai : Fête du travail - Jour férié.
  • 8 mai : Victoire 1945 - Jour férié.
  • West Indies Regatta. 3 jours de fête autour de la voile traditionnelle Caribéenne. Cette manifestation est plus un festival de vieux bateaux en bois qu'une compétition, le but étant de promouvoir et encourager leurs constructions dans la Caraïbe.
  • Le Tour St Barth : Week end autour de la voile sur la plage de St-Jean.
  • Festival du théâtre. Une semaine de présentions théâtrales regroupant la compagnie locale SB Artists et des artistes venus des îles voisines et de la France.
  • Juin :
  • 21 juin : Fête de la musique. Animation sur le quai Général de Gaulle à partir de 17h.
  • Juillet :
  • 14 juillet : Fête nationale. Feux d'artifices et bal sur le Quai Général de Gaulle à Gustavia.
  • 15 juillet : Fête de la Collectivité
  • Fête de l'Anse des Cayes. Jeux, animations diverses et bal organisés par l'association Lézard des Cayes.
  • Fête des quartiers du Nord. Jeux, animations diverses et bal organisés par l'ASCCO sur la plage de Flamands.
  • Août :
  • Open de Tennis de St Barth. L'événement sportif de l'été. Le plus grand tournoi de tennis homologué, où peuvent participer hommes, femmes et enfants, à la Plaine des jeux à st Jean.
  • Election Miss St Barth (tous les 2 ans) - Soirée de Gala.
  • St Barth Summer Sessions. 10 jours de musique en folie.
  • Shopping festival.
  • Fête des quartiers du vent. Jeux, animations diverses sur la plage de Lorient organisés par l'AJOE et bal sur le plateau de l'AJOE.
  • SBJAM Musique Festival. Festival de musique caribéenne organisé par SBJAM sur le Quai Général de Gaulle.
  • Fête de Gustavia. Jeux, animations diverses et bal sur le quai Général de Gaulle.
  • Fête de Saint Barthélemy. Commémoration du Saint Patron de l'île. Cérémonies officielles, régates, jeux et animations diverses, bal sur le Quai Général de Gaulle.
  • Fête de la St Louis. Jeux, animations diverses sur la plage de Corossol organisés par l'ALC et bal sur le Pont de la Jeunesse à Corossol.
  • Fête du Troisième Âge. Journée d'animation en l'honneur des ainés.
  • Novembre :
  • 1er novembre : Toussaint - Jour férié.
  • 11 novembre : Armistice - Jour férié.
  • Piteå day : événements officiels franco-suédois organisés par l'ASBAS et la Collectivité. Commémoration de la rétrocession de St-Barth par la Suède à la France. Shows divers, sur le quai du Wall House, et le marathon annuel de St Barthélemy (10-20 km).
  • St Barth cata cup. Régate sur la plage de St Jean.
  • Décembre :
  • Sainte Barbe. Grande parade des engins dans les rues de Gustavia avec séance photo pour tous...
  • Concours de décorations de vitrines de Noël.
  • Village de Noël. Animation et marché de Noël sur le quai Général de Gaulle.
  • 25 décembre : Noël - Jour férié.
  • 31 décembre : New Year's Eve Regatta. Régate amicale autour de l'île, ouverte aux grands yachts présents au Port pour le nouvel an.
  • 31 décembre : Bal du nouvel an. Animation musicale et bal sur le Quai Général de Gaulle, feux d'artifice à minuit.

VISITES, LOISIRS ET ACTIVITÉS AUX ALENTOURS

Modifier
  • A ne pas manquer :
  • Observer depuis le col de la Tourmente les atterrissages sur une piste de 500 m est en soi une attraction.
  • Le tour de l'île en taxi ou en voiture de location.
  • Toutes les plages : pureté des arcs de sable blanc ourlés d'une mer turquoise accueillante, richesse de la faune sous-marine abritée par les herbiers et les coraux, les plages de Saint Barth sont toutes différentes, avec une séduction et une personnalité propres.
  • Visite de Gustavia et des bâtiments suédois.
  • Le coucher du soleil depuis le phare.
  • La balade pédestre pour se rendre à la plage de Colombier.
Balades et randonnéesAjouter

Les visites de village, randonnées, circuits VTT, et autres balades à faire à proximité

Vous connaissez Saint-Barthélemy ? Contribuez à cette section en cliquant sur Ajouter

PHOTOS

Modifier
Plage de Gouverneur  (© Comité du Tourisme de Saint-Barthélemy - Photographe : Laurent Benoît)Plage de Gouverneur (© Comité du Tourisme de Saint-Barthélemy - Photographe : Laurent Benoît)
 
Le Brigantin  (© Comité du Tourisme de Saint-Barthélemy - Photographe : Laurent Benoît)Le Brigantin (© Comité du Tourisme de Saint-Barthélemy - Photographe : Laurent Benoît)
Fonds marins (© Comité du Tourisme de Saint-Barthélemy - Photographe : Laurent Benoît)Fonds marins (© Comité du Tourisme de Saint-Barthélemy - Photographe : Laurent Benoît)
 
Gustavia (© Comité du Tourisme de Saint-Barthélemy - Photographe : Laurent Benoît)Gustavia (© Comité du Tourisme de Saint-Barthélemy - Photographe : Laurent Benoît)
Vue aérienne de Salines (© Comité du Tourisme de Saint-Barthélemy - Photographe : Laurent Benoît)Vue aérienne de Salines (© Comité du Tourisme de Saint-Barthélemy - Photographe : Laurent Benoît)
 
Régates (© Comité du Tourisme de Saint-Barthélemy - Photographe : Henri Diana)Régates (© Comité du Tourisme de Saint-Barthélemy - Photographe : Henri Diana)

ARTICLES CONNEXES - TOURISME À SAINT-BARTHÉLEMY

Sites touristiques incontournables en Guadeloupe
Sites touristiques incontournables en Outre-Mer
Photos de Guadeloupe à voir et à télécharger
Photos d'Outre-Mer à voir et à télécharger

LIENS

Modifier

Vous connaissez des sites traitant de Saint-Barthélemy ? Contribuez à cette section en cliquant sur Modifier

Contributions : Des auteurs anonymes ont contribué au guide touristique de la commune de Saint-Barthélemy sur cette page.

Pierre & Vacances Village Club Sainte Anne
Situé au bord de la plage à Sainte-Anne, le Pierre & Vacances Village Club Sainte Anne est un complexe d'appartements tropical disposant d'un spa, de piscines,...
Guadeloupe
Guide mobile
Sur la route des vacances, retrouvez toute la France sur votre mobile !
Voiture en Guadeloupe
Votre voiture vous attend à votre arrivée
Partez l'esprit tranquille
Garanties annulation toutes causes, retard et interruption de séjour
Restaurant en Guadeloupe
Annonces illustrées et contact direct avec les propriétaires
Assurance et Assistance
Solution d'assurance adaptée à votre séjour