Châtelaudren

Guide tourisme, vacances & week-end dans les Côtes-d'Armor

Tourisme > Villes & villages > Bretagne > Côtes-d'Armor > Châtelaudren

INFORMATIONS GÉOGRAPHIQUES

 Vacances, tourisme & voyage à Châtelaudren
CommuneChâtelaudren
Code Insee22038
Code postal22170
Latitude48.5435880
Longitude-2.9679090
AltitudeDe 95 à 133 mètres
Superficie0.40 km²
Population1035 habitants
Densité2587 habitants/km²

VILLES & VILLAGES LES PLUS PROCHES

Label touristiquePlélo à 2.1 km
PréfectureSaint-Brieuc (à 23 km, 21 min)Plouagat à 2.4 km
IntercommunalitéCC le Leff CommunautéBringolo à 4.5 km
DépartementCôtes-d'ArmorSaint-Jean-Kerdaniel à 4.7 km
RégionBretagneRechercher une autre commune

PRÉPAREZ VOTRE SÉJOUR

Trouver
Autour de votre destination

VACANCES & WEEK-END

Votez :
Composer un circuit autour de Châtelaudren   -   Créer un lien vers cette page

PRÉSENTATION DE LA COMMUNE

Modifier
  • Sa situation :
  • Petite cité de 46 hectares, Châtelaudren est l'ancienne capitale du Goëlo et le chef lieu du canton.
  • Traversé par le Leff, la rivière frontière entre le Pays Breton et le Pays Gallo, le Leff Communauté, communauté de communes de Châtelaudren-Plouagat, s'étend sur une vaste terre de bocages.
  • A l'ouest de la rivière se tient fièrement l'Argoat, le pays des bois, où se succèdent collines et vallées, tandis qu'à l'est l'Armor, le pays de la mer, laisse descendre paisiblement son relief vers la côte. Croisement de deux cultures, bretonne et gallèse, le Pays du Leff s'est enrichi de ce métissage qui a fait de cette contrée une terre d'accueil et de tolérance.
  • Classée "Petite Cité de Caractère", Châtelaudren poursuit sa vocation marchande autour de ses riches façades du XVIIIe siècle, de sa chapelle Notre-Dame du Tertre et de ses lambris peints du XVe siècle d'une extrême rareté ou encore l'imprimerie du "Petit Echo de la Mode", qui a habillé la France entière où l'on peut désormais visiter régulièrement des expositions de grande qualité. Mais la capitale du Goëlo n'éclipse en rien les 12 communes environnantes qui, sillonnées par de petits chemins de randonnée, offrent un patrimoine historique d'une grande richesse. Châteaux, manoirs, églises, chapelles et sites archéologiques sont autant d'invitations à la promenade. Bref, le territoire bénéficie d'une situation géographique exceptionnelle mêlant la proximité maritime et les contreforts du massif armoricain, il est aussi à deux pas des villes de Saint-Brieuc et Guingamp et apparaît comme un port d'attache parfait pour découvrir la Bretagne.
  • Un peu d'histoire :
  • L'histoire de Châtelaudren commence sur un site occupé dès le Néolithique, au carrefour des voies anciennes, sur un promontoire au bord de la rivière. Lequel aurait connu à l'époque médiévale l'implantation d'une motte féodale. C'est ici, qu'aurait été édifié au XIe siècle, probablement vers 1040, le château du comte Audren, aujourd'hui disparu, mais à qui la ville doit son nom : Castelaudren.
  • Plus tard, vers 1060, le fils du comte Audren, confie aux moines de l'abbaye de Saint Magloire de Léhon, une terre en contrebas de la fortification, pour y créer le prieuré Saint Magloire ainsi que le bourg. En 1151, le prieuré est érigé en paroisse. Formée à partir d'un démembrement de Plouagat et de Plélo, elle dépend, à l'est du Leff, de l'évêché de Saint-Brieuc, et à l'ouest de celui de Tréguier.
  • En 1202, l'église devient possession de l'abbaye de Beauport. Quelques années plus tard, Châtelaudren devint le chef-lieu du comté de Goëlo et de la baronnie d'Avaugour. La place forte de la baronnie d' Avaugour est démantelée une première fois au XIIIe siècle et reconstruite par les puissants seigneurs de Penthièvre.
  • Après la guerre de Succession, en 1422, la ville et la châtellenie de Châtelaudren devient la possession du futur Duc de Bretagne, Arthur de Montfort.
  • Pendant la Révolution, Châtelaudren est résolument bleu (Républicaine). La première municipalité est élue en 1790 et Châtelaudren devient chef-lieu de comté de canton.
  • La fureur du ciel : Le 17 août 1773, à Châtelaudren, un véritable déluge s'abat sur la cité. A la suite de ces pluies diluviennes qui affectent toute la région, la chaussée de l'étang se rompt et tout le bas quartier de la ville est victime d'une terrible inondation. Plusieurs maisons sont détruites mais surtout 38 victimes périssent noyées.
  • Au feu : La décision d'implanter la filiale du Petit Echo de la Mode à Châtelaudren dans les années 20 fut motivée par de multiples raisons. Parmi elles, la hantise d'une nouvelle guerre avec l'Allemagne imposait de s'éloigner d'une éventuelle ligne de front et de partir naturellement vers l'ouest de la France. Malheureusement, en 1939, un incendie de produits chimiques éclate dans les locaux du célèbre magazine du Petit Echo de la Mode. Il intoxiquera mortellement huit personnes dont le directeur, Louis Brossard.
  • Quelques repères économiques :
  • La vallée du Leff, la seule qui ait une certaine importance entre le Trieux et la baie de Saint-Brieuc, a constitué une voie de passage obligé pour les échanges entre la Bretagne intérieure et la côte, entre les hauts plateaux du Méné et les bas plateaux richement cultivés du Goëlo. Au contact de ces deux régions économiquement complémentaires, la ville fut dès le Moyen-Age un important centre de foires et de marchés, ce qui explique qu'elle soit consacrée capitale de Goëlo, mais aussi relais de poste avec de nombreuses auberges, marchés au fil au XVIIIè siècle.
  • Républicaine sous la Révolution, la ville traversa difficilement la première moitié du XIXe siècle. La chapellerie, la fabrication de chaises et la papeterie redonneront un nouvel essor à la cité. Aujourd'hui le recul de l'artisanat et la fermeture de l'imprimerie du "Petit Echo de la Mode" ont été compensés par l'essor des travaux publics, des services et d'industries graphiques qui perpétuent la tradition de l'imprimerie. Le marché du lundi et le commerce local sont toujours très actifs.

A VOIR, À FAIRE

Modifier
  • Sa vocation marchande traditionnelle, explique l'importance de la place de la République, bordée de hautes demeures du XVIIIe siècle et de l'église Saint-Magloire de la même époque, entièrement rénovée. Mais si l'on veut sentir l'identité de Châtelaudren, il faut gravir ruelles et venelles, expressions du parcellaire, pour atteindre deux hauts lieux de la cité : l'ancien site du château féodal, en partie occupé par les bâtiments d'une ancienne imprimerie et toujours protégé par le plan d'eau créé au XIIe siècle à des fins militaires et bien sûr, la chapelle Notre-Dame-du-Tertre, joyau du patrimoine local avec ses splendides peintures polychromes.
  • L'église saint Magloire (1711-1732) : Saint Magloire aurait, dit-on, habité dans l'ancien prieuré des Fontaines (aujourd'hui disparu et jadis, ancienne possession des Templiers). Le dôme de la tour date de 1725. Le retable du maître-autel, oeuvre d'Yves Corlay (1700-1778), date de 1730.
  • La chapelle Notre-Dame-du-Tertre (XIVe siècle) : La chapelle Notre-Dame-du-Tertre, joyau de Châtelaudren, doit son nom de "Chapelle Rouge" à la couleur dominante des plafonds du choeur et de la chapelle sud constitués de panneaux peints. Modifiée au XVe et au XVIIIe siècle, elle a été fondée par les comtes de Goëlo vers 1300 et est mentionnée pour la première fois en 1428. C'est à la fin du XVe siècle qu'ont été peints, sans doute par des artistes d'un atelier itinérant, les lambris du plafond. Cette fresque étonnante, constituée de 132 tableaux, évoque l'Ancien et le Nouveau Testament, la légende de sainte Marguerite, saint Fiacre et sainte Marie-Madeleine. Dès 1849, l'inspecteur des monuments historiques les décrivait comme "l'une des plus grandes pages laissées par le XVe siècle, non seulement à la Bretagne mais aussi à la France toute entière".
  • Propice à la promenade, l'étang de Châtelaudren est aussi utilisé pour l'initiation des activités nautiques. Il existe une école de voile qui accueille les groupes scolaires et les centres d'animation ainsi que les enfants et les adultes handicapés. L'étang se prête à la pratique du canoë-kayak. Les pêcheurs pourront également y tremper leur ligne avec succès (truite, carpe, brochet).
  • A signaler aussi :
  • La maison Tonneau. Au n°2 de la place Charles de Gaulle, on remarque une entrée dont la base est très élargie. Les livreurs y faisaient passer des tonneaux, ce qui explique que le bas de l'entrée en épouse presque les formes.
  • La croix de Notre-Dame-du-Tertre (XVIIIe).
  • L'oratoire Notre-Dame-du-Bon-Voyage (XXe), située route de Quintin.
  • Les maisons de la place de la République (XVIIIe). En particulier l'hôtel de Soubise et la maison du N°13 (1778).
  • Les maisons de la place du Leff (XVII-XVIIIe). Notamment celles du n°9 (1783), du n°16 (1722) et du n°41 (1774).
  • D'autres maisons de la rue Pasteur (XVIIIe), de la rue Aribart (1786), de la rue Berthou (1721) et de la place du Général de Gaulle (1774).
  • La fontaine Saint-Vincent-Ferrier (XVe), restaurée au XXe siècle. Creusée dans une butte rocheuse, elle reste le seul témoin de la chapelle du même nom disparue en 1895. Cette chapelle se trouvait en bas du champ de foire. Cette fontaine a été dédiée à saint Vincent Ferrier afin de lui demander pardon car il fut mal accueilli lors de son passage dans la ville, on peut la voir au début de la rue du canal, elle garde par son nom le souvenir de la chapelle.
  • Le quartier latin : Promenade dans les venelles d'autrefois. Souvenir d'un habitant : "Le quartier latin", Pourquoi ce nom ? Sans vouloir être trop affirmatifs, cela vient selon eux, de l'ambiance qui régnait autour de l'église Saint-Magloire, dans les années trente. Ce quartier était très populeux à cette époque et les habitants avaient encore le don de s'amuser, si bien que les gens des autres quartiers du "Châté" venaient volontiers s'y promener le soir, après la soupe, et profiter du spectacle... 1200 habitants en 1935, environ 1000 aujourd'hui... Rien que dans le quartier latin qui partait du Petit Douet vers l'église Saint-Magloire, et comprenait la rue de Goëlo, la rue de l'église, la rue de Berthou, la rue Corlay et le champ de foire, Général de Gaulle, on comptait 95 enfants et plus de 60 commerces. Aujourd'hui tout semble calme dans ce secteur. Quelques enseignes restées suspendues, relique d'un passé plus florissant, rendent nostalgiques les habitants du quartier...
  • Des traces anciennes : Entre Saint-Brieuc et Guingamp, la traversée de Châtelaudren en diligence se faisait par la rue Berthou. La pente et le virage à angle droit avec la rue Corlay rendait la descente particulièrement périlleuse et ne permettait pas de laisser beaucoup de places aux piétons. Aujourd'hui, l'église et la maison "Luntun" portent encore les traces des moyeux et des roues qui sont venues y briser leur élan. On peut d'ailleurs voir les chasses-roues, du XVIIIe siècle, installés pour protéger l'église et les maisons des moyeux des calèches.
  • Les venelles, les lucarnes, la maçonnerie, les menuiseries...
  • La cascade naturelle est impressionnante, la plus haute de Bretagne.
  • Les lavoirs : Points de rassemblement et de rencontre de la population, lieux de propagation des nouvelles, les lavoirs avaient autrefois un rôle social très important. Inusités désormais, ils restent les vestiges d'un passé pas si lointain. Châtelaudren ne comptait pas moins de douze ou treize point de lavage. Le plus grand "lavoir" était quand même l'étang, où les buissons et les feuillages servaient tout naturellement de séchoir. Il s'en est raconté au cours de ces longues journées passées au "doué"... mais seules les pierres à laver en gardent le souvenir.
  • Le Petit Echo de la Mode.
  • Pendant la saison touristique, l'Office de Tourisme organise des visites guidées de Châtelaudren tous les jeudis matin. Un guide de la SPREV est également présent à la chapelle.
  • Le Petit Echo de la Mode : Un patrimoine national.
  • Implantée par les Editions Montsouris, cette entreprise a fait de Châtelaudren la capitale de la mode française. On y imprimait en effet "Le Petit Echo de la Mode", grand hebdomadaire féminin, ainsi que les pochettes de patrons de mode, en papier de soie prédécoupé.
  • Un bâtiment : A l'origine se trouvait un moulin probablement utilisé depuis le Moyen-Age. Ce moulin fonctionnait grâce au passage du Leff et à l'étang de la ville, aménagé au XIIe siècle afin de protéger le château voisin. La rivière fut déviée afin de construire une digue qui donna naissance au plan d'eau et à la cascade (la cascade naturelle est impressionnante, la plus haute de Bretagne !). Par la suite, des industries (tanneries, scieries...) se développèrent au bord de l'étang et la ville s'agrandit en aval de la digue. En 1866, l'usine de papeterie Ravoux s'installa sur le site afin de bénéficier des avantages apportés par l'étang. En 1904, puis en 1920, l'usine fut modernisée avec l'installation de machines à vapeur. L'étang devint ensuite source d'énergie hydroélectrique ce qui permit l'installation du petit Echo de la Mode en 1922 dans les anciens locaux de la papeterie.
  • Un magazine : Le Petit Echo de la Mode était un journal hebdomadaire féminin. Lancé en 1880, ce magazine rencontra immédiatement un grand succès et c'est en 1893 que les "patrons de couture" furent insérés dans le journal. Une grande partie de la réputation du magazine était due à ces "patrons-modèles" découpés dans du papier de soie, pliés et mis sous pochette. Poursuivant son développement, le Petit Echo de la Mode s'installa d'abord dans le XIVe arrondissement de Paris, face au parc Montsouris, puis se décentralisa en Bretagne en 1922 grâce au fils fondateur, conseiller général des Côtes-du-Nord. Celui-ci connaissait bien son territoire et avait choisi Châtelaudren comme site industriel car il s'y trouvait une ancienne papeterie fonctionnant avec une turbine hydroélectrique. Le Petit Echo de la Mode va peu à peu augmenter son tirage et accompagner les familles françaises tout au long des années trente. Pendant la seconde guerre mondiale, le magazine ne cessera jamais de paraître mais, le papier étant rationné, le nombre de pages se limitera à huit. Durant les années soixante, les ventes sont à leur apogée mais l'arrivée de la publicité à la télévision constitue un véritable séisme dans les autres médias qui voient leurs budgets décliner. Victime de cette baisse de recettes, le magazine va péricliter puis sera mis en vente en 1977. Plusieurs vagues de licenciements vont se succéder, très fortement ressenties par la population locale, la firme employant environ 200 personnes à Châtelaudren. L'imprimerie poursuivra ses activités jusqu'à sa fermeture en 1984.
  • Un avenir : Ses vastes locaux abritent désormais des salles de sport et de culture ainsi que les locaux de l'association Culture & Patrimoine. Celle-ci, au travers d'expositions et d'animations, redonne de l'éclat à ce lieu historique. Ce joyau de l'architecture industrielle sera prochainement réhabilité pour en faire un pôle culturel et touristique. L'association "Culture & Patrimoine" s'emploie tout au long de l'année à promouvoir une démarche originale : faire vivre toutes les modes qui nous ont forgés au présent. Chaque année, une exposition et des ateliers (chanson, patrimoine, confection) revisitent ce siècle "charnière" essentiel à notre développement.
  • Pour plus de renseignements, contacter le 02 96 74 20 74.
  • Durant la période estivale, l'Office de Tourisme et la Communauté de Communes de Châtelaudren-Plouagat proposent des expositions variées. Laissez-vous aller à leur découverte.
  • Exposition d'art et d'artisanat (céramique, raku, peinture, broderie, sculpture, verre...) et ateliers d'initiation, stages adultes et enfants.
  • Le Leff : Prenant sa source au Leslay et long de 58 km, le Leff serpente dans les prés, les vallées et les bois avant de rejoindre le Trieux dont il est un affluent. Tantôt d'une quiétude reposante, tantôt d'une vivacité étonnante, il offre ses charmes au promeneur tandis que le pêcheur se régalera de ses atouts.
  • L'étang de Châtelaudren : Traversée par le Leff, la petite cité de caractère bénéficie d'un magnifique étang de plus de 3 hectares avec jeux pour les enfants, vollière, canards. Ceinturé d'un sentier pédestre, c'est un lieu de promenade des plus agréables, à découvrir avant de plonger dans les ruelles du bourg qui vous transporteront dans l'histoire de l'ancienne capitale du Goëlo.
Informations détailléesAjouter
Points informationOffice de Tourisme de Châtelaudren

Vous connaissez des lieux d'intérêt à Châtelaudren ? Contribuez à cette section en cliquant sur Ajouter


EVÉNEMENTS ET FESTIVITÉS

Modifier
  • Le marché de Châtelaudren : Tous les lundis de l'année, le centre ville de Châtelaudren s'anime de commerçants ambulants venus de toute la région vous proposer leurs produits frais ou manufacturés. Goûtez cette délicieuse et odorante galette-saucisse, laissez-vous tenter par cette charcuterie de pays. De toute temps, les marchés furent des lieux de rencontres, pas question que cela change. Et, cerise sur le gâteau estival, en juillet et août, le marché s'anime de musique, de chants et d'artistes en tout genre. Plaisir des oreilles, plaisir des yeux, plaisir des sens.
  • Le 4ème week-end de juillet : Fête de la Peinture - Couleurs de Bretagne. Venez peindre, dessiner... en Bretagne. Une manifestation autour de la peinture dans les rues de Châtelaudren. Renseignements au 02 96 79 77 71.
  • Les Mardis au Clair de Lune : en juillet et août. Les communes du territoire ont la chance de posséder un patrimoine architectural et naturel dense et varié mais souvent méconnu. Les Mardis au clair de lune vous entraîneront à sa découverte à travers bois, chemins et chapelles, guidés par des artistes dont le seul but sera de vous ouvrir les portes de l'imaginaire. Vous écouterez aussi contes, légendes et chants du pays ou de contrées lointaines, rirez ou serez émus des frasques, jongleries ou performances des artistes et rêverez à l'observation du ciel armoricain.
  • Les rencontres ethnologiques : en juillet et août.
  • En juillet et en août, les habitants de Terres d'Armor vous ouvrent leurs portes et vous livrent leurs secrets... Visiteurs, curieux, amateurs d'histoire locale, vous êtes tous conviés à la découverte d'un territoire aux milles facettes. Habitants, artisans, passionnés de patrimoine, conteurs vous proposent une balade inattendue le temps d'un après-midi...
  • Au programme : découverte d'un patrimoine insolite et caché, partage d'instants de vie, rencontre avec des métiers disparus, récit d'histoires et de légendes locales, découverte de traditions et coutumes, témoignages, anecdotes... Des après-midi variés avec, en fil conducteur, rencontres, échange et convivialité.
  • En juillet et en août, chaque après-midi, du lundi au vendredi, une balade vous est proposée. Pour connaître les dates de ces rencontres, contactez les Offices de Tourisme du territoire.
  • Office de Tourisme de Châtelaudren : tél. : 02 96 79 77 71.
  • Le 15 août : Pardon de Notre Dame du Tertre.
  • En septembre : Fête du Patrimoine.

VISITES, LOISIRS ET ACTIVITÉS AUX ALENTOURS

Modifier
  • Terre de croyances et de piété, le pays de Châtelaudren est marqué par les traces du christiannisme qui a laissé de magnifiques ouvrages d'Art, de la petite chapelle nichée dans la campagne à l'église trônant fièrement au centre du village.
  • Grand Site Naturel de Ploumanac'h.
  • Côte de Granit Rose : Perros-Guirec, Trégastel, Trébeurden.
  • Cathédrale et cloître de Tréguier.
  • Basilique Notre-Dame de Bon Secours à Guingamp.
  • Île de Bréhat.
Balades et randonnéesAjouter
NomType de baladeDifficultéDuréeCommune de départ
GR 34 - Sentier des DouaniersRandonnée pédestreMoyenne2h30Plouha (15.7 km)
Circuit du Champ de TirCircuit VTTFacile0h30Plouisy (17.6 km)

Toutes les idées de balades autour de Châtelaudren

PHOTOS

Modifier
Église Saint-MagloireÉglise Saint-Magloire
 
Arrière de l'église de ChâtelaudrenArrière de l'église de Châtelaudren
Le Leff à ChâtelaudrenLe Leff à Châtelaudren
 
CalvaireCalvaire
Chapelle Notre-Dame du Tertre vue du cimetièreChapelle Notre-Dame du Tertre vue du cimetière
 
Entrée de la chapelle Notre-Dame du TertreEntrée de la chapelle Notre-Dame du Tertre

ARTICLES CONNEXES - TOURISME À CHÂTELAUDREN

Sites touristiques incontournables dans les Côtes-d'Armor
Sites touristiques incontournables en Bretagne
Idées de promenades et randonnées dans les Côtes-d'Armor
Idées de promenades et randonnées en Bretagne
Photos des Côtes-d'Armor à voir et à télécharger
Photos de Bretagne à voir et à télécharger

LIENS

Modifier

Vous connaissez des sites traitant de Châtelaudren ? Contribuez à cette section en cliquant sur Modifier

MÉTÉO

Mercredi 23 juillet
Jour
Nuit
Min. 13°C - Max. 21°C
Jeudi 24 juillet
Jour
Nuit
Min. 16°C - Max. 23°C
Vendredi 25 juillet
Jour
Nuit
Min. 17°C - Max. 25°C

RESTAURANTS

Ajouter
Restaurant cuisine françaiseLes Relais d'Alsace Saint-Brieuc  
9
Saint-Brieuc
Situé à Saint-Brieuc, ville côtière en bord de Manche, l'hôtel-restaurant Le Duguesclin vous immerge dans la culture bretonne. La salle à manger restitue une atmosphère chaleureuse...
Situé à 15.8 km de Châtelaudren30 € par personne 
Restaurant cuisine françaiseManoir le Quatre Saisons  
8.8
Saint-Brieuc
Amoureux de vieilles pierres et de bonne cuisine, vous avez frappé à la bonne porte. A proximité de la baie et du port de Saint Brieuc, ce magnifique manoir vous propose un cadre exceptionnel...
Situé à 18.7 km de Châtelaudren41 € par personne 
Restaurant cuisine françaiseCampanile Saint-Brieuc - Langueux  
8
Langueux
Mes noms successifs furent Languethenoc et Languieux, ma spécialité est l’oignon et j’abrite le Restaurant de l’Hôtel Campanile, je suis, je suis… Langueux ! Découvrez ou redécouvrez...
Situé à 18.8 km de Châtelaudren23 € par personne 

Tous les restaurants autour de Châtelaudren

CHAMBRES D'HÔTES

Ajouter
Maison dotée de 5 chambresLa Riaudais     NOUVEAU
Trémuson
3 chambres doubles dont 1 avec des lits jumeaux, et 2 unités familiales (un étage par unité familiale de 2 et 3 chambres) situé tout près de Saint Brieuc, à 10 km seulement de la m...
Situé à 9.4 km de ChâtelaudrenDe 50 € à 66 € la chambre double 
Maison dotée de 4 chambresMaison d'hotes la garenne    
9.6
  OFFRE SPÉCIALE
Étables-sur-Mer
1 gite et 4 chambres et table d'hôtes (gîte de France et bienvenue a la ferme) à 2 km de la mer entre Binic et Etables sur Mer, station balnéaire du Sudgoelo.
Situé à 11.3 km de ChâtelaudrenDe 44 € à 46 € la chambre double 
Chalet doté de 2 chambresLes Cabanes du Jardin de pierre  
Pléhédel
Nos cabanes nichées à 7 mètres du sol, au coeur de pins Douglas et d'un hêtre centenaire, vous accueillent pour une parenthèse suspendue du temps... Construites dans le plus pur respect...
Situé à 16 km de Châtelaudren123 € la chambre double 

Toutes les chambres d'hôtes autour de Châtelaudren

LOCATIONS DE VACANCES

Ajouter
Maison pour 2 personnesLes hortensias   NOUVEAU
Plouagat
Gîte rural de 55m², mitoyen à la maison des propiétaires. Pour 2 personnes, situé à 15 mn des plages. Binic, Saint Quay-Portrieux, Etables. Les Rosaires.
Situé à 1.5 km de ChâtelaudrenDe 280 € à 380 € par semaine 
Maison pour 4 personnesGite à Plouagat dans les Cotes-d'Armor  
9.6
Plouagat
Maison en pierres au calme, à la campagne, 15 minutes de la mer. Rez de Chaussée : Pièce de vie, coin cuisine, cheminée, tv/dvd, wifi. Salle d'eau douche, WC. Etage : 2 chambres (1...
Situé à 1.9 km de ChâtelaudrenDe 200 € à 350 € par semaine 
Maison pour 16 personnesLongère de charme dans écrin de verdure  
9.2
Le Merzer
Très grande maison en vieilles pierres décorée avec soin, tout confort vous accueillera dans un petit coin de paradis et vous permettra de découvrir toutes les richesses de la régi...
Situé à 6.9 km de ChâtelaudrenDe 500 € à 950 € par semaine 

Toutes les locations de vacances autour de Châtelaudren

CAMPINGS

Ajouter
Camping doté de 84 emplacements sur 1,5 ha Le Neptune Lanloup ****    
9.8
Lanloup
En Bretagne, à proximité de Paimpol et de l'Ile de Bréhat, Le Neptune vous offre calme et vacances familiales dans un cadre verdoyant à deux minutes de l'anse de Bréhec et de sa plage...
Situé à 18.6 km de ChâtelaudrenDe 15 € à 24 € par jour 
Camping doté de 40 emplacements sur 1,9 ha Camping Traou Mélédern    
8.5
Pontrieux
Sur les berges du Trieux, le camping vous reçoit dans un cadre de verdure. Doté de 40 emplacements délimités, il est réputé pour sa tranquillité. Il est situé à 15 km du bord de mer...
Situé à 22 km de Châtelaudren13,70 € par jour 

Tous les campings autour de Châtelaudren

HÔTELS

Logis Ad Nevez Lucotel - Hôtel à ChâtelaudrenLogis Ad Nevez Lucotel     
8.1
Lanvollon
Le Logis Ad Nevez Lucotel vous accueille toute l’année dans un établissement calme et confortable au milieu d’un parc de verdure à Lanvollon. Les chambres sont équipées de la télévision...
Situé à 10 km de ChâtelaudrenChambre à partir de 57 €
Camping les Etangs - Hôtel à ChâtelaudrenCamping les Etangs    
8.1
Lantic
Ce complexe est situé à respectivement 3,8 km et 3,4 km des plages de baignade de Binic et d'Étables-sur-Mer, à Saint-Brieuc. Il propose des bungalows et des mobile homes indépendants...
Situé à 10.4 km de ChâtelaudrenChambre à partir de 27 €
Hotel Restaurant Le Perroquet - Hôtel à ChâtelaudrenHotel Restaurant Le Perroquet    
7.6
Pordic
Situé à 5 minutes de route de la plage de Pordic et à 10 km de la gare de Saint-Brieuc, cet établissement abrite un restaurant français traditionnel avec terrasse. L'hôtel-restaurant...
Situé à 11.4 km de ChâtelaudrenChambre à partir de 40 €

Tous les hôtels autour de Châtelaudren

Contributions : Office de Tourisme de Châtelaudren, Crechargant et des auteurs anonymes ont contribué au guide touristique de la commune de Châtelaudren sur cette page.

Hôtel du Château
Situé le centre historique de Dinan, en face du château et de la porte Saint-Louis, l'établissement Hôtel du Château propose des chambres avec une salle...
Côtes-d'Armor
Camping village-vacances en Bretagne
Activités, repos, découverte de la Bretagne au Val de Landrouet.
Plus d'info, plus de promo. Cliquez ici.
Chambre d'hôte dans les Côtes-d'Armor
Belles chambres dans les Côtes-d'Armor au coeur du pays
Chambre Côtes-d'Armor bas prix
Réservez votre chambre d'hôtes dans les Côtes-d'Armor! Comparez les offres
Campings vacances Côtes-d'Armor
Campings classés, dans les Côtes-d'Armor
Restaurants dans les Côtes-d'Armor
Bons restaurants dans les Côtes-d'Armor au coeur du pays