Donnez vie à vos vacances !

Mortagne-au-Perche

Guide tourisme, vacances & week-end dans l'Orne

Mortagne-au-Perche - Guide tourisme, vacances & week-end dans l'Orne
9.0
3

De son passé d'ancienne capitale du comté du Perche, la petite ville de Mortagne-au-Perche a conservé un beau patrimoine. Parmi les lieux à découvrir, on peut citer la place du Général de Gaulle, coeur animé de la cité, et sa halle aux grains ; les ruelles pavées, bordées de demeures anciennes ; l'église Notre-Dame, de style gothique flamboyant, et ses boiseries du XVIIIe siècle ; le charmant jardin de l'hôtel de ville, agrémenté de parterres à la française ; la porte Saint-Denis, vestige des anciennes fortifications ; et la maison des comtes du Perche, qui abrite la bibliothèque municipale et le musée Alain. Ce dernier évoque, au travers de manuscrits, photos, objets et ouvrages, les souvenirs du philosophe Emile-Auguste Chartier, dit Alain, né à Mortagne. Des conférences sur le philosophe sont proposées chaque premier week-end d'octobre, lors des Journées Alain.

Chaque troisième week-end de mars, le boudin noir, spécialité de la ville, est mis à l'honneur durant la célèbre foire au boudin de Mortagne.

Informations complémentaires
Mortagne-au-Perche

Mortagne-au-Perche, située dans le département de l'Orne et la région Basse-Normandie est le chef-lieu de l'arrondissement. Ses habitants sont les Mortagnais et les Mortagnaises. Située à 250 mètres d'altitude, la ville de Mortagne-au-Perche est une commune du Parc Naturel Régional du Perche.

Mortagne sur Montagne, plus beau bourg de France (dicton populaire) ! Cité médiévale chargée d'histoire, Mortagne reste la place forte des Comtes du Perche et lieu privilégié des trois Comtesses. La ville possède un riche patrimoine architectural avec ses demeures du XVIe siècle et ses hôtels particuliers du XVIIIe, agrémenté de nombreux cadrans solaires.

Les trois comtesses : Mortagne fut la ville favorite des comtes du Perche et surtout de leurs épouses qui aimèrent s'y consacrer aux oeuvres de charité : Mahaut de Bavière (1172-1210), fondatrice de la collégiale de Toussaint dont il reste la crypte, Marie d'Armagnac (1420-1473), épouse du compagnon de Jeanne d'Arc, le "Gentil Duc" Jean II d'Alençon ; Marguerite de Lorraine (1463-1521) avec son mari le Duc René d'Alençon ont participé à la construction de l'église Notre-Dame et du couvent St François.

Mortagne offre un large choix de commerces, d'artisanat, sans oublier son marché du samedi avec ses produits locaux et régionaux.

Altitude 255 m - 4573 habitants - Paris à 145 km - SNCF à L'Aigle, à 32 km - Condé-sur-Huisne à 30 km, Alençon à 38 km, Caen à 115 km, Le Mans à 70 km, Rouen à 125 km - Sous-préfecture.

Spécialité gastronomique : boudin noir.

À voir, à faire

Peinte sur le penchant de la colline, Mortagne, aujourd'hui sous-préfecture, fut pendant les derniers siècles de la monarchie la capitale administrative du Perche. N'ayant pas trop souffert matériellement des sévices de la guerre, elle a pu conserver ses monuments et ses richesses architecturales. Mortagne recèle des trésors, humbles demeures resserrées en grappes, hôtels particuliers, maisons aux tuiles brunes et rousses, coiffées de lucarnes. Clés de fenêtres style rocaille, balcons en fer forgés, donnent son cachet à cette ville inimitable.

Le couvent Saint-François : Fondé en 1505, par Marguerite de Lorraine, duchesse d'Alençon et comtesse du Perche pour les Clarisses. La chapelle fut terminée en 1516. Elle possède des boiseries sculptées du XVIIe siècle. Pierre tombale de Pierre de Catinat. Le cloître, le seul qui subsiste dans l'Orne, est un endroit délicieux avec sa galerie couverte en berceau reposant sur de robustes colonnettes.

L'église Notre-Dame : Reconstruite et agrandie après la guerre de Cents Ans, à l'emplacement de l'ancienne chapelle du fort Toussaint. La tour, coiffée vers 1620 d'un dôme d'ardoise, brûla en 1887. Maladroitement restaurée, elle s'effondra en 1890. Sa reconstruction s'est limitée à abriter l'horloge et les cloches. Le portail Nord - "Porte des Comtes" - au gâble flamboyant tronqué, offre de beaux vantaux sculptés. A l'intérieur de l'église : voûte à pendentifs, boiseries du XVIIIe siècle, stalles, chaire, vitraux historiques.

L'hôtel de ville : L'hôtel Crestien de Galais, construit au XVIIIe siècle, fut habité par Jacques Crestien, capitaine des Chasses de la province du Perche. Il devint hôtel de ville en 1838. Ses salons sont conservés, notamment la grande salle de Compagnie aux boiseries Louis XV devenu bureau du Député Maire.

A voir absolument : Derrière l'hôtel de ville, élevé au XVIIIe siècle, le jardin public, avec ses parterres à la française, offre un splendide panorama sur la campagne percheronne.

Les cadrans solaires sont une curiosité de Mortagne. Pas moins de 27 ont été répertoriés. 7 sont visibles. Livret des cadrans solaires 2€.

La maison Henri IV, de la fin du XVIe, aurait abrité le sommeil "du Vert Galant".

La porte Saint-Denis du XIIe siècle, les remparts, ancienne place forte.

Le musée mémorial Alain (rue du Portail Saint-Denis). A l'étage de la Maison des Comtes du Perche, une exposition permanente retrace les grandes étapes de la vie du philosophe mortagnais Alain (1868-1951) : manuscrits, propos, dessins, partitions musicales, photos de famille, de la guerre lorsqu'il était mobilisé de 1914 à 1917. A l'intérieur de la tour, son cabinet de travail du Vésinet a été reconstitué avec ses meubles et ses objets-témoins. Fermé actuellement.

Le musée Percheron (rue du Portail Saint-Denis). Le portail Saint-Denis (XIIe-XVIe) abrite des collections d'histoire locale, dont quelques habits percherons, médailles de Jules Chaplain, vaisselle, souvenirs de la Confrérie de la charité du Christ, mosaïques gallo-romaines. Le musée est actuellement fermé.

Vieilles maisons (XVIe, XVIIe, XVIIIe).

Cloître de l'hôpital (XVIe s.).

Circuit du Patrimoine, circuit fléché, panneaux descriptifs sur chaque monument.

Circuits pédestres - Circuits touristiques - Circuits cyclo-touristiques.

Promenades en forêt.

Lieux d'intérêt

Lieux de loisirs
Monuments
Points information
Salles de spectacle

Évènements et festivités

En mars, le 3ème dimanche : foire au boudin et fête foraine.

De fin juin à mi-juillet : les musicales de Mortagne.

Dernier dimanche de septembre : salon de voitures et motos anciennes.

Premier week-end d'octobre : journées Alain.

Dernier dimanche de novembre : foire aux arbres.

Premier dimanche de décembre : marché de Noël.

Photos

Porte Saint-Denis
Porte Saint-Denis
Voir la photo
Eglise Notre-Dame
Eglise Notre-Dame
Voir la photo
Halle aux grains
Halle aux grains
Voir la photo
Arrivée à Mortagne
Arrivée à Mortagne
Voir la photo

Visites, loisirs et activités aux alentours

Basilique de La Chapelle-Montligeon.

Abbaye de la Trappe à Soligny-la-Trappe.

Manoir de Courboyer à Nocé.

Nombreux circuits de randonnées pédestres dans le Perche (dépliants en vente à l'Office de Tourisme de Mortagne-au-Perche).

Restaurants

Chambres d'hôtes

Locations de vacances

Campings

Hôtels

www.ot-mortagneauperche.frOffice de Tourisme de Mortagne-au-Perche
Enguehard, Romascheff Bernadette, Otsi mortagne au perche et Patricia Defrocourt ont contribué aux informations présentées sur cette page. Si vous connaissez Mortagne-au-Perche, vous pouvez vous aussi ajouter des informations pratiques ou culturelles, des photos et des liens en cliquant sur Modifier
Vos vacances
Un hôtel
Une location de vacances
Une chambre d'hôtes
Un camping
Une activité de loisirs
Un restaurant