Donnez vie à vos vacances !

L'abbaye de Murbach

Guide tourisme, vacances & week-end dans le Haut-Rhin

L'abbaye de Murbach - Guide tourisme, vacances & week-end dans le Haut-Rhin
7.9
12

Informations complémentaires
L'abbaye de Murbach

L'abbaye de Murbach se visite librement tous les jours de l'année.

Des visites guidées sont organisées par l'Office de Tourisme de Guebwiller-Soultz et des Pays du Florival tous les jeudis matin à 10h en juillet et août (visites payantes, rendez-vous devant la porte de l'abbaye).

Si vous vous rendez à Murbach n'oubliez pas de faire un petit tour par la chapelle Notre-Dame de Lorette, petit édifice baroque qui surplombe l'abbaye et par le jardin médiéval qui se trouve à l'entrée du village.

Abbaye bénédictine fondée en 727 par saint Pirmin, évêque missionnaire dans la haute vallée du Rhin, l'abbaye de Murbach a obtenu au cours des siècles de nombreux privilèges qui lui permirent de se développer en Alsace et même au-delà. L'abbatiale romane, dont il ne reste plus que le chevet et le transept, fut construite au XIIe siècle avec un décor d'influence lombarde et byzantine. Au début du XVIIIe siècle, les religieux entreprirent de reconstruire l'église. Les crédits manquant, les religieux en profitèrent pour demander le transfert de l'abbaye à Guebwiller. Ils obtinrent leur sécularisation en 1759 et les vestiges de l'abbatiale furent transformés en église paroissiale. Aujourd'hui, seuls le choeur et le transept subsistent mais la façade de ce bâtiment niché au creux d'un vallon reste très impressionnante.

La générosité du comte Eberhard, frère du duc d'Alsace, en fit l'abbaye la plus riche d'Alsace. Possédant une des plus belles bibliothèques de la région à l'époque carolingienne, Murbach fut un foyer culturel et spirituel important.

L'abbé était prince d'Empire depuis le début du XIIIe siècle. Il dirigeait un petit état féodal, centré sur les vallées de Guebwiller et de Saint-Amarin. Au XIVe siècle, les religieux furent recrutés dans la noblesse exclusivement : il fallait prouver 16 quartiers de noblesse pour être admis dans l'abbaye. A partir de cette époque, les moines ne sont plus qu'une douzaine, issus des meilleures familles de la région. Protégée par les Habsbourg, l'abbaye demeure au XVIe siècle un bastion catholique et expulse ses sujets protestants.

En 1680, Murbach est annexée par le royaume de France, contre l'avis des religieux qui souhaitaient rester sujets de l'Empire. Au début du XVIIIe siècle, les moines font rebâtir le cloître et veulent achever cette campagne de reconstruction par la rénovation de l'église en style baroque. Mais le chantier commencé en 1738 avec la démolition de la nef, est interrompu dès l'année suivante. Finalement l'abbaye obtient le transfert à Guebwiller en 1759, où les religieux font construire l'église Notre-Dame et un bel ensemble résidentiel à l'entour. Le site abandonné est en partie démoli, en vue de récupérer des matériaux de construction. Seuls subsistent le choeur et le transept de l'ancienne abbatiale, ainsi que la porterie du monastère.

L'ancienne abbatiale Saint-Léger est l'un des chefs d'oeuvre de l'art roman en Alsace, édifié au courant du XIIe siècle. Avec son chevet plat et ses deux hautes tours, elle demeure le symbole de la puissance de l'abbaye. L'architecte anonyme s'est certainement inspiré des grandes cathédrales rhénanes comme Worms ou Spire. A voir le décor étonnant du chevet, avec sa fausse galerie à 17 colonnettes dissemblables. A l'intérieur, on trouvera le tombeau des 7 moines assassinés par les Hongrois en 926 et le tombeau du comte Eberhard.

La chapelle Notre-Dame de Lorette, édifiée en 1693, a conservé son décor d'origine. Elle offre un panorama exceptionnel sur l'ancienne abbatiale.

Église et chapelle, lieux de culte catholique, gérés par la paroisse, sont ouverts à la visite tous les jours.

Abbaye de Murbach
Abbaye de Murbach
Voir la photo
Abbaye de Murbach
Abbaye de Murbach
Voir la photo
Abbaye de Murbach
Abbaye de Murbach
Voir la photo
Porte d'entrée dans le bourg (© Jean Espirat)
Porte d'entrée dans le bourg (© Jean Espirat)
Voir la photo
Ecusson au-dessus de la porte d'entrée dans le bourg (© J.E)
Ecusson au-dessus de la porte d'entrée dans le bourg (© J.E)
Voir la photo
Aspect actuel de l'ancienne abbaye (© Jean Espirat)
Aspect actuel de l'ancienne abbaye (© Jean Espirat)
Voir la photo
Vue arrière de l'ancienne abbaye (© Jean Espirat)
Vue arrière de l'ancienne abbaye (© Jean Espirat)
Voir la photo
Chevet restant de l'ancienne abbaye (© J.E)
Chevet restant de l'ancienne abbaye (© J.E)
Voir la photo
Gisant dans la chapelle Est (© Jean Espirat)
Gisant dans la chapelle Est (© Jean Espirat)
Voir la photo
Orgue de l'abbatiale (© Jean Espirat)
Orgue de l'abbatiale (© Jean Espirat)
Voir la photo
Retable de Murbach (© Jean Espirat)
Retable de Murbach (© Jean Espirat)
Voir la photo
Statue de saint Michel (© Jean Espirat)
Statue de saint Michel (© Jean Espirat)
Voir la photo
Vierge à l'enfant de Murbach (© Jean Espirat)
Vierge à l'enfant de Murbach (© Jean Espirat)
Voir la photo
Portail Est de l'abbatiale (© Jean Espirat)
Portail Est de l'abbatiale (© Jean Espirat)
Voir la photo
Détail du linteau du portail Est (© Jean Espirat)
Détail du linteau du portail Est (© Jean Espirat)
Voir la photo
Visage sculpté, dans la cour de la mairie de Murbach (© J.E)
Visage sculpté, dans la cour de la mairie de Murbach (© J.E)
Voir la photo
Informations sur l'ancienne abbaye (© Jean Espirat)
Informations sur l'ancienne abbaye (© Jean Espirat)
Voir la photo
Jean Espirat et Thomas Studer ont contribué à ces informations complémentaires. Si vous connaissez L'abbaye de Murbach, vous pouvez vous aussi ajouter des informations pratiques ou culturelles, des photos et des liens en cliquant sur Modifier

Idées de visite aux alentours